Une découpe budgétaire parfaite

445

50 ans de métier, pas moins : Yves Dejonckherre , boucher à Lys Lez Lannoy (59) sait de quoi il parle en matière de gestion et d’équipements. Avec deux points de vente, il faut circuler. C’est pourquoi l’entreprise utilise deux véhicules sous contrat de crédit-bail avec option d’achat. Une formule qui ne manque pas d’intérêt compte tenu de son mode de fonctionnement, de son organisation du travail et de ses objectifs. Le loyer est, somme toute, tolérable, c’est intéressant fiscalement parlant et du point de vue comptable, et cela introduit de la souplesse dans la trésorerie. Yves Dejonckherre soupèse et découpe ses budgets avec la même précision que sa viande. Le crédit-bail est d’autant moins une nouveauté pour ce professionnel très actif qu’il l’utilise pour d’autres équipements que ses véhicules et ceci en prenant appui, selon les cas de figure, sur une banque ou sur un distributeur ou bien encore sur un concessionnaire lorsqu’il s’agit de voitures ou de camionnettes.