Une gestion éclairée

444

Ayant repris l’entreprise Malozon au Puy Sainte-Réparade (13) il y a quelques années, Philippe Goupil redéploie l’activité dans un rayon moyen d’une cinquantaine de kilomètres, chantier après chantier, avec sa dizaine de permanents. Spécialisée dans la plomberie, le chauffage, la climatisation, le solaire et les sanitaires, l’entreprise dispose d’un parc de 7 véhicules (une camionnette-benne, quatre Ford Transit, un Renault Trafic et un Peugeot Boxer ainsi qu’une Clio deux places).

L’essentiel du parc était déjà acquis au moment de la reprise de Malozon. Restait la Clio (qui sert au patron pour ses rendezvous clients et pour les visites de chantiers) sous contrat LOA. Il y a à peu près un an, la LOA s’achevant, la valeur résiduelle a été payée et le véhicule automatiquement acquis. Certes le temps passe, mais la flotte de l’entreprise Malozon fonctionne. C’est la Clio qui roule le plus (dans les 300 000 kilomètres en 5 ans) si bien qu’il est envisagé de la remplacer toujours via un crédit-bail : « On peut passer le loyer en charges, la valeur de rachat est toujours faible et, sur 36 mois, ça peut passer », commente Mireille Nal, secrétaire-comptable.