Une mini pour travailler, une «maxi» pour les vacances…

Une solution économique pour les cadres dirigeants d’avant-garde… Voilà ce que Bernard Roland, Directeur de BRC, peut proposer aux flottes.

- Magazine N°122
392

Curieusement, les membres du top management, n’accueillent pas toujours avec enthousiasme les gros véhicules de statut. En effet, certains, plutôt sédentaires, préfèrent une petite voiture maniable en ville. Mais dès qu’il s’agit de partir en vacances ou en week-end, plus question de conduire en «mini» ! Bernard Roland leur propose donc l’alternance… Sa formule, qui suscite actuellement l’intérêt de certaines entreprises, consiste à louer aux « big boss » qui le souhaitent une petite voiture à l’année. Et dès qu’ils partent en villégiature, on leur amène une grosse auto en remplacement aux pieds du bureau. Economiquement, il n’y a pas photo… Le cadre supérieur qui choisirait de rouler dans une Panda Bella en LLD de 48 mois pour 60 000 km (tout compris : TVS, assurances, entretien, etc. ) et qui louerait un volumineux monospace soixante jours par an, coûterait annuellement à son entreprise environ 17 000 euros. A l’inverse, s’il opte pour un modèle haut de gamme d’une marque généraliste loué 365 jours par an, sa société dépensera près du double… Selon Bernard Roland, cette formule reste très économique même si le manager choisit une auto du segment au-dessus de celui de la Panda.