Une nouvelle donne pour la LLD

Si le business model de la location longue durée n’est pas remis en cause, l’année 2009 s’est soldée par une baisse des mises à la route (-16,6 %) tandis que le parc a cessé sa progression pour se stabiliser à 1,112 millions d’unités (+ 0,2 % au 31 décembre).

- Magazine N°156
448
Une nouvelle donne pour la Location Longue Durée

Tel est le premier bilan dressé par le SNLVLD sur l’année écoulée. Des résultats qui sont notamment liés aux répercussions de la crise du VO et à l’allongement de la durée des contrats qui avoisine désormais les 48 mois. Le quatrième trimestre 2009 a cependant été marqué par une reprise des livraisons (+ 11,5 % par rapport au 4ème trimestre 2008).

Quant au fleet management, le nombre de véhicules gérés pour compte sur le dernier trimestre 2009 approcherait les 219 853 unités. Soit une hausse de + 0,4 % sur la période, mais un recul de 3,9 % en un an, selon les estimations du SNLVLD.Un syndicat qui mettra bientôt à la disposition de ses adhérents (97 % de la profession) une note économique trimestrielle réalisée par le BIPE. Disponible à partir d’avril, elle leur fournira des indicateurs spécifiques à la LLD et au marché de l’automobile. Un outil de plus pour les aider à anticiper les évolutions du marché et à relever les défis qu’ils se sont fixés pour ces prochains mois. L’évolution du marché des véhicules d’occasion restera bien sûr au coeur des préoccupations.

Toujours d’actualité aussi, la conquête des TPE. D’autant qu’en raison des difficultés de trésorerie et d’accès au crédit qu’elles rencontrent avec la crise, il est beaucoup plus facile aujourd’hui de les convaincre de louer plutôt que d’acheter.

Mais ce qui anime véritablement la profession aujourd’hui est ailleurs. Ce nouveau moteur s’appelle «Mobilité». La révolution est déjà en marche. Autour de cette notion, de nouveaux services ont déjà émergé (écoconduite, services aux conducteurs au moyen de la géolocalisation, …). L’intégration des véhicules électriques concentre également toutes les énergies. Si de nombreuses questions restent en suspens (gestion des batteries et de ses cycles d’utilisation notamment), les loueurs entendent montrer à leurs clients qu’ils sont sur les rangs. Car la mobilité, c’est aussi savoir s’adapter !

PARTAGER SUR