Une unité de méthanisation et une station bioGNV à Cestas

Une unité de méthanisation a été inaugurée le 26 juin à Cestas, près de Bordeaux, en Nouvelle Aquitaine (33). Elle alimentera notamment une station multi-énergies en bioGNV.

1889
Unité de méthanisation Pot-au-Pin-Energie pour la production de bioGNV Cestas
L'unité de méthanisation valorise les déchets de légumes et les intercultures issus de 1 400 ha de culture agricole. Elle incorpore d'ores et déjà 30 tonnes de matières par jour dans 3 fosses de digestion, soit un volume d’environ 8 500 m3. © Biogaz Hochreiter

Le projet a été porté par le producteur français de carottes et de poireaux Planète Végétal. La société a décidé de lancer une activité de production de biogaz via sa filiale Pot au Pin Énergie, dans le cadre d’un projet d’économie circulaire en partenariat avec Air Liquide et Carrefour.

Le biométhane sera ainsi produit à partir de cultures végétales intermédiaires cultivées en automne et en hiver pour améliorer la fertilité des sols et lutter contre l’érosion hivernale. Il sera ensuite injecté dans le réseau de distribution de gaz de GRDF, pour alimenter notamment une nouvelle station multi-énergies à Cestas exploitée par Air Liquide.

injection biomethane cestas
Le biométhane produit par l’unité de méthanisation est purifié et injecté dans le réseau de gaz naturel de GRDF. © Air Liquide

Jusqu’à 100 camions par jour

Cette dernière est capable de ravitailler jusqu’à 100 camions par jour, soit l’équivalent de 20 000 t de biomasse. Elle approvisionnera entre autres les camions des supermarchés Carrefour, partenaire du projet. « Elle fournira également d’ici fin 2018 de l’azote liquide pour alimenter les camions disposant d’un groupe froid cryogénique pour le transport réfrigéré de produits d’alimentation », a indiqué Air Liquide.

Le reliquat végétal obtenu à la fin du processus de méthanisation sera quant à lui utilisé par Planète Végétal dans ses champs comme fertilisant naturel, afin de produire une partie des légumes sans résidu de pesticides. Reste désormais à mettre le projet en pratique.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

economie circulaire cestas
© Air Liquide