Le taxi aérien bientôt en test à Ingolstadt

Le projet européen Urban Air Mobility a été officiellement lancé le 20 juin 2018 à la Chancellerie fédérale de Berlin et une lettre d’intention a été signée par les partenaires politiques et industriels pour développer un centre de tests de taxis aériens dans la région d’Ingolstadt.

1473
Urban Air Mobility
Pop.Up Next

Lancé fin 2017 par l’European Innovation Partnership (EIP) sur les villes et les communautés intelligentes (ou SCC pour Smart Cities and Communities), le projet Urban Air vise à acccélérer la mise en œuvre d’une « mobilité en trois dimensions ».

Ingolstadt, future ville pilote

La ville d’Ingolstadt avait rejoint le projet en février dernier, avec la volonté de devenir une ville pilote pour la démonstration de nouvelles formes de mobilité numérique. C’est chose faite avec la signature d’une lettre d’intention pour la création d’un centre d’essai de taxis aériens.

« Un projet pilote de taxis aériens pour les passagers, les malades ou le transport d’organes nous convient parfaitement et renforce notre profil en tant que centre national pour la mobilité numérique et autonome, a commenté Christian Lösel, maire d’Ingolstadt. Je tiens à souligner que ces taxis aériens visent à renforcer le réseau de transport public et non à le remplacer en tant que tel ; les citoyens seront activement engagés dans les études de faisabilité et tous les intérêts des citoyens, en matière de sécurité et de prévention du bruit, doivent être respectés. »

Le Pop Up Next bientôt en vol ?

L’initiative Urban Air Mobility est pilotée par Airbus qui a justement présenté au salon de Genève 2018 le Pop up Next, un concept-car volant développé en partenariat avec Audi et sa filiale Italdesign. Un véhicule de ce type pourrait ainsi prendre son envol dès 2019 à Ingolstadt si l’on en croit la feuille de route du projet. D’autant que la ville héberge les quartiers généraux du constructeur allemand.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter