Urby livrera les palettes du groupement Astre dans les centres-villes français

Pour éviter d’investir dans une flotte de véhicules verts urbains, Astre délègue à Urby les livraisons des lots de son service Palet System aux centres-villes des métropoles françaises.
1420
Urby Astre
Urby livrera les lots de Palet System à partir de 2023 sur Paris, Lyon, Lille, Nantes, Rennes et Toulouse.

En collaborant avec le spécialiste de la livraison urbaine Urby, le groupement Astre choisit la mutualisation et l’optimisation des flux pour livrer les clients urbains français de son service de transport de palettes Palet System. En effet, le 20 novembre, Astre a signé avec Urby un accord de partenariat. Il délègue donc à Urby la livraison, en centre-ville des 23 métropoles françaises où il est présent, des lots d’une à dix palettes que les 94 « Astriens » français pourraient lui remettre. « Astrien » n’est autre que le surnom que donne le groupement à ses membres.

Éluder les surcoûts des ZFE-m

Cependant, l’accord n’oblige pas les Astriens. Ainsi, ces derniers choisiront s’ils remettent ou non leurs palettes au transporteur urbain. Si oui, ils livreront leurs palettes aux centres de mutualisation d’Urby, des plates-formes de cross-dock de 2 000 à 4 000 m2 situées entre 4 à 6 km des centres-villes. Là, elles seront défaites et leurs marchandises distribuées par tournées d’arrondissement dans le cadre d’une mutualisation avec les flux d’autres clients comme XPO, Gefco, Kuehne et Nagel ou Ziegler. Commandées via le logiciel de TMS Teliway d’Urby, ces opérations seront tracées et les données transmises aux Astriens en même temps que leur bilan CO2. Les Astriens rémunéreront Urby selon les prestations effectuées.

400 véhicules verts dont 20 Renault Trucks e-Tech allégés

Pour Urby, cet accord ouvre la perspective de dégrouper et relivrer jusqu’à 36 000 palettes par jour via ses espaces logistiques urbains. Le spécialiste du dernier kilomètre dispose pour cela de 400 véhicules zéro émission, dont 160 VU Iveco Daily roulant au GNC, 20 Renault Trucks électriques de 7,5 à 12 t, 116 poids lourds roulant à l’Oleo100 d’Avril et 85 vélos cargos électriques emportant 250 kg de fret.

Chaque jour, 36 000 palettes transitent par le réseau Palet System d’Astre.

Dans son budget prévisionnel à horizon 2025, Urby a prévu 20 millions d’euros pour acquérir 240 véhicules zéro émission. La livraison de vingt Renault trucks e-Tech électriques est déjà programmée, avec pour spécificité le retrait d’un pack de batteries. Cela permettra de « gagner en charge utile, puisque nos livraisons n’exigeront pas les 250 km d’autonomie qu’ils proposent », précise Delphine Janicot, directrice marketing et communication d’Urby.

En mutualisant les flux des transporteurs, Urby optimise les livraisons urbaines d’Astre.

Démarrage en janvier 2023

Mais l’accord avec Astre alimentera aussi les autres services d’Urby. « Urby est un logisticien de proximité qui prépare des commandes et les distribue aux magasins ou aux grossistes destinataires, rapporte Delphine Janicot. Nous sommes aussi prestataire du premier kilomètre et pratiquons des enlèvements de produits en centre-ville, de la reverse logistique des invendus et, en collaboration avec Veolia, de la gestion de « recyclats » industriels. Soit donc les plastiques et cartons d’emballages, bois et verre. De cette manière, nous ne sortons jamais à vide de la ville ». Le démarrage de toutes ces opérations débutera en janvier 2023, après que l’interconnexion informatique entre Urby et les Astriens aura été finalisée. Ni Urby ni Astre n’ont communiqué sur le chiffre d’affaires ou le bilan CO2 annuels escomptés.

Urby collecte les déchets professionnels en ville pour que Veolia les recycle.
PARTAGER SUR