Utilisation des données : quel modèle choisir ?

Entre le standard du véhicule étendu, notamment défendu par les constructeurs, ou le recours à la plate-forme télématique ouverte et embarquée pour remonter les données des véhicules, le combat fait rage. Avec en filigrane la question de la propriété et de l’usage des données. Un débat qui concerne tous les métiers de la sphère automobile.

- Magazine N°259
625
Données véhicules
© Kheng

Parmi les modèles technologiques à l’étude pour assurer la connectivité des véhicules, la FIA (Fédération internationale de l’automobile) plébiscite la plate-forme télématique ouverte et embarquée. « Soutenue par les consommateurs et les réparateurs multimarques, cette solution reste neutre technologiquement et n’exige pas d’investissement supplémentaire de la part des constructeurs », a argumenté Diogo Pinto, directeur au sein de la FIA Région 1, lors des débats organisés par l’Observatoire MAP des experts de la mobilité.

En revanche, le véhicule étendu ne semble pas avoir les faveurs de la FIA. Dans ce cadre, les données sont stockées dans...

PARTAGER SUR