Utiliser l’assurance comme source d’information

L’assureur et le courtier produisent des statistiques dont chacun conçoit l’évidente utilité lors de la négociation des renouvellements ou des replacements.

- Magazine N°194
656

Selon la forme qu’elles revêtent, elles sont également pertinentes pour qualifier l’accidentologie du parc, surtout lorsqu’elles émanent du courtier plus apte à fournir des informations qualitatives. Ainsi, une fréquence de bris de glace anormalement élevée est l’indice d’une conduite trop rapide et irrespectueuse des distances de sécurité.

Il est aussi possible d’identifier les entités les plus sinistrées, les types de sinistres les plus fréquents (avec tiers ou sans, choc arrière/changement de file), les conducteurs multi-sinistrés, etc. On est alors en position de mesurer les coûts avec précision (dommages assurés et franchise)...

PARTAGER SUR