Recul des ventes européennes d’utilitaires légers de 7 % en avril

Dans ce contexte de baisse en avril en Europe, les ventes françaises d’utilitaires légers (moins de 3,5 t) se sont maintenues à + 0,5 %.

1116
Utilitaires légers

Selon l’ACEA, l’association des constructeurs européens, les ventes européennes d’utilitaires légers se sont affichées en baisse en avril dernier à 148 185 unités eu Europe, soit un repli de – 7 % par rapport au même mois de 2016.

Les utilitaires légers positifs en France

Les ventes dans l’Hexagone sont restées stables durant cette période : avec 36 201 unités, les immatriculations se sont maintenues à + 0,5 %. Sur les quatre premiers mois de 2017, les ventes d’utilitaires légers en France ont atteint les 146 015 unités, soit une hausse de 7,6 %. Il s’agit d’un niveau supérieur à la moyenne des 28 pays de l’Union Européenne dont la croissance s’est établie à 4,3 % sur cette période.

Sur l’ensemble des segments des véhicules commerciaux (utilitaires de plus et moins de 3,5 t, poids lourds de plus de 16 t et véhicules de transport de personnes de plus de 3,5 t), l’ACEA a relevé une baisse significative des ventes de 7,2 % dans l’Union Européenne en avril. Mais le niveau est resté positif depuis le début de l’année à + 3,8 %. Les ventes en France se sont situées, elles, au-dessus de ces niveaux : elles se sont maintenues en avril à – 0,4 % et ont enregistré une croissance de 6,7 % par rapport à 2016 depuis le début de l’année.

La dernière brève sur les VUL en mars 2017.

PARTAGER SUR