V2G : les vertus du véhicule électrique immobile

La technologie V2G, soit le véhicule électrique relié au réseau, se diffuse au fur et à mesure de ses avancées technologiques, avec une pertinence renforcée dans un contexte de tension croissante autour de la disponibilité de l’énergie. Car le V2G, en utilisant les véhicules comme stockage stationnaire, apporte sa pierre à l’équilibre du réseau électrique.
- Magazine N°280
1529
Dans le Morbihan, le centre de vacances VVF de Belle-Île-en-Mer peut être alimenté en électricité par des batteries de véhicules électriques ou bien par des batteries stockées dans une armoire et chargées grâce à des panneaux photovoltaïques.
Dans le Morbihan, le centre de vacances VVF de Belle-Île-en-Mer peut être alimenté en électricité par des batteries de véhicules électriques ou bien par des batteries stockées dans une armoire et chargées grâce à des panneaux photovoltaïques.

L’inertie des véhicules électriques, considérée comme un travers de l’automobile en général, pourrait bien devenir une qualité grâce au V2G. En effet, selon les estimations, la grande majorité des véhicules passeraient plus de 90 % de leur temps immobiles. Mais au milieu des années 90, une idée a émergé : une fois les véhicules électriques à l’arrêt, leurs batteries pourraient servir de ressource électrique d’appoint au réseau. Pour alimenter une maison en électricité par exemple, ou pour apporter au réseau un surplus de ressources si besoin.

Ce qui était au départ une intuition de deux universitaires américains a donné naissance en 2002...