Valeur résiduelle et véhicules d’occasion ou neufs : l’électrique explose

Les valeurs résiduelles des véhicules électriques sont longtemps restées relativement faibles par rapport à celles des thermiques, faute d’une véritable demande sur le marché de l’occasion. Mais la flambée des prix du carburant a rebattu la donne et tire vers le haut les tarifs des véhicules d’occasion électriques, même si le marché n’est pas stabilisé.
- Magazine N°280
1677
valeur résiduelle électrique
© shutterstock

Pour les véhicules électriques, le calcul de la valeur résiduelle (VR, voir l’encadré ci-dessous) prend en considération le bonus obtenu lors de l’achat. Un modèle zéro émission vendu 45 000 euros et bénéficiaire de 6 000 euros de bonus avant juillet 2022 (et de 5 000 euros de bonus depuis cette date) sera ainsi estimé à 39 000 euros par les organismes de financement. Dans ces conditions, la différence avec le prix de revente sur le marché VO (véhicules d’occasion) sera plus faible, la valeur résiduelle dégradée et le loyer majoré par rapport à un véhicule thermique équivalent.