Le véhicule autonome, progrès pour la mobilité

Selon une enquête menée par Nissan, les Européens voient le véhicule autonome comme un progrès.

711
Le véhicule autonome, progrès pour la mobilité

D’après cette enquête réalisée par Nissan auprès de 6 000 personnes interrogées dans six pays européens sur leur appréhension du véhicule autonome, il ressort que pour 58 % d’entre elles, le véhicule autonome est appréhendé comme un progrès pour la mobilité, pour 52 % comme un facteur d’amélioration de la sécurité sur la route et pour 50 % un moyen de faire autre chose que conduire dans leur voiture. 81 % indiquent d’ailleurs dans cette enquête être d’ores et déjà « multitâches » lors de leur conduite !

Enfin, selon une étude réalisée par le think tank Policy Network pour Nissan, les véhicules électriques contribueraient, d’ici 2050, à hauteur d’un total de 17 000 milliards d’euros à l’économie de l’Europe des 28. Leur apport serait de 0,15 % à la croissance dans les dix prochaines années et finirait par augmenter le PIB des 28 de 5,3 % en 2050.

PARTAGER SUR