Véhicule de fonction : le début de la fin ?

Peut-on mettre le véhicule de fonction au rancart ? La prise de conscience écologique et les objectifs de baisse des coûts incitent à recourir à des solutions alternatives – compensation financière ou bien crédit mobilité. Mais dans la pratique, le véhicule de fonction a encore de beaux jours devant lui en termes de fiscalité ou d’attractivité.

- Magazine N°250
2719

« Les entreprises doivent être plus sobres, plus écologiques, alors que le véhicule de fonction reste encore le premier élément d’attractivité pour les RH. C’est paradoxal. Il faut donc trouver une adéquation entre la nécessité de rester attractif pour les collaborateurs, tout en limitant l’empreinte environnementale. Et ce, alors que les solutions alternatives au véhicule de fonction n’existent pas toujours ou sont difficiles à mettre en place », résume très justement Christophe Baudet, responsable environnement de travail et référentiel d’entreprise de Dalkia Sud-Ouest, filiale des services énergétiques du groupe EDF. « En outre, ajoute-t-il,...