Véhicules électriques : baisse des immatriculations en février 2018

Nouvelle baisse des immatriculations pour les véhicules électriques. Selon l’Avere, ces ventes ont été tirées vers le bas par les VP alors que les VU et hybrides rechargeables ont eu de bons chiffres.

1737
Le marché véhicule électrique en février est plutôt morose
Les ventes de véhicules électriques ont encore baissé

Le marché du véhicule électrique français reste fragile. C’est le constat qu’a dressé l’Avere pour les ventes de février 2018. Alors que les motorisations thermiques se sont bien portées avec une croissance de 4,3 %, l’électrique a baissé de 8,81 %. Du côté du classement des ventes, la Zoé a conservé sa première place. Le modèle de Renault a été vendu à 1 155 exemplaires, mais en baisse de 26,20 % par rapport à 2017. Loin derrière se trouve la Nissan Leaf avec 306 immatriculations. La japonaise est cependant partie de loin avec 48 unités en janvier. Une évolution sûrement due au lancement de la nouvelle Leaf. Sur la troisième place du podium pour février se trouve la i3 de BMW avec 181 mises à la route, soit une augmentation de 5,23 %.

Un meilleur mois pour le véhicule électrique utilitaire

Malgré ce bilan général négatif, plusieurs segments de ce marché se sont bien portés en février. Les immatriculations de véhicules utilitaires électriques ont par exemple progressé de 62,85 %, à 640 unités. De bons résultats comparés aux 393 unités de février 2017. 271 Kangoo Z.E. ont été immatriculés, soit une croissance de 67,28 % pour le VUL de Renault. Il a été suivi de loin par son concurrent traditionnel : Peugeot et son Partner Electric avec 92 véhicules vendus, soit une augmentation de 95,74 % par rapport à l’année dernière. Le Partner de PSA a été talonné de près par le Goupil G4 et ses 89 modèles mis à la route.

Un marché de l’hybride rechargeable dopé

Février a également été profitable aux hybrides rechargeables avec 1 090 mises à la route, soit une croissance de 138,51 % par rapport à 2017. L’Avere explique cette hausse par un mouvement du marché vers ce type de motorisation avant la disparition du bonus écologique le 1er janvier dernier. Contrairement au tout électrique, les ventes mettent les constructeurs sur un pied d’égalité : les écarts entre les modèles en nombre d’immatriculations sont bien moindres. Plusieurs modèles sortent cependant du lot comme la jeune Volvo XC60 hybride rechargeable avec 134 immatriculations, ou la Passat GTE de Volkswagen avec 131 modèles.

PARTAGER SUR