Véhicule électrique : un bon début d’année 2016

D’après les statistiques de l’Avere, les ventes de véhicules légers électriques ont progressé de 85 % en janvier. Les VP, avec 1 384 modèles immatriculés, pèsent à nouveau 1 % du marché français.

680
Véhicule électrique : un bon début d’année 2016

Si 2015 a marqué une étape symbolique dans l’essor des véhicules électriques avec la barre symbolique des 20 000 immatriculations de véhicules légers (VP + VUL), 2016 commence elle aussi sous les meilleurs augures. Ainsi, d’après les premiers chiffres dévoilés par l’Avere, 1 669 VL électriques ont été mis à la route en janvier, un chiffre en progrès de 85 % par rapport à 2015.

Dans le détail, c’est une nouvelle fois le segment des véhicules particuliers qui porte le marché. Sur la période étudiée, 1 384 VP ont été vendus, soit environ 1 % des ventes totales de véhicules neufs sur le mois. La Zoé de Renault truste encore et toujours la première place du podium des ventes avec 735 unités. Sa sœur japonaise, la Nissan Leaf se place sur la deuxième marche avec 179 unités, juste devant la Peugeot iOn.

Des résultats qui ne traduisent pas encore les effets du « nouveaux bonus »

Si l’Avere s’est félicitée de ces résultats, elle a néanmoins tenu à préciser qu’ils « ne traduisent pas encore des effets de la modification des conditions d’éligibilité à la prime à la conversion de 3 700 euros ». L’association stipule à ce sujet que « les commandes passées par les nouveaux bénéficiaires devraient être réceptionnées à partir de mars, ce qui permettra de voir dans quelle mesure l’abaissement de l’âge des véhicules remisés influera la progression du marché ».

Enfin, du côté du marché des VUL électriques, les ventes sont restées stables en janvier avec 285 immatriculations contre 283 en 2015. Le marché est toujours dominé par le Renault Kangoo Z.E. avec 105 mises à la route.