Le sort des épaves : le véhicule gravement endommagé (VGE)

Suite à un accident, un véhicule endommagé (VE) sera considéré soit comme un VGE (véhicule gravement endommagé), soit comme un VEI (véhicule économiquement irréparable). Un classement qui fait notamment intervenir un expert pour statuer de l’état du véhicule. Voici la procédure suivie.

- Magazine N° avril 2020
963
Le véhicule gravement endommagé (VGE)
©Andrey Popov

À l’origine, le développement du parc automobile national a placé les pouvoirs publics face à trois problèmes :

  • éliminer les véhicules devenus dangereux suite à un accident ou à un manque d’entretien ;
  • organiser la dépollution des épaves dont on trouvait les carcasses dans les terrains vagues ;
  • éviter que des véhicules réformés soient utilisés pour le trafic de voitures volées par récupération des papiers et des pièces.

Les pouvoirs publics ont donc défini des procédures de contrôle et d’élimination des véhicules pouvant être dangereux, procédures groupées sous le sigle VE (véhicules endommagés) et scindées entre les VGE (véhicules gravement...

PARTAGER SUR