Véhicules autonomes : PSA et Vinci testent de nouveaux cas critiques sur autoroute

886
PSA Vinci

Après le franchissement autonome d’un péage en 2017, deux situations complexes ont été testées en conditions réelles de circulation le 11 juillet sur l’A10 et l’A11, entre Dourdan et Ablis. Il s’agissait pour un prototype de Peugeot 3008 d’une part de franchir en mode autonome une zone de circulation temporairement modifiée pour cause de travaux ; et d’autre part à assurer la mise en sécurité du véhicule (« safe stop »). Cette manœuvre « consiste à diriger le véhicule sur une zone refuge, en cas de non reprise en main du véhicule par le conducteur dans une situation particulière (présence exceptionnelle d’obstacle sur la chaussée, conditions météorologiques fortement dégradées, etc.) ou encore en cas de fin d’autoroute », explique PSA. Selon le constructeur, les résultats « alimenteront les travaux de standardisation menés dans différents projets collaboratifs tels que C-Roads ou le Projet SAM. »