Véhicules autonomes : 26 % des ventes de voitures neuves en 2040

IHS Markit prévoit dans son dernier rapport la croissance du marché des véhicules autonomes. Cette technologie devrait pénétrer le marché grâce aux entreprises proposant de la « Mobility-as-a-Service ».

1615
Firefly a été un des premiers prototypes pour les véhicules autonomes
La voiture Firefly de Waymo, filiale de Google (c) Waymo

Plus de 33 millions de véhicules autonomes vendus par an en 2040, c’est ce qu’a prédit IHS Markit. Les analystes du cabinet d’information prévoient le déploiement de cette technologie à grande échelle à partir de 2019. Les États-Unis seront, selon eux, le premier pays à déployer des flottes de voitures sans conducteur. Les entreprises de transport de personnes comme Uber y sont solidement implantées et bénéficient d’un cadre légal favorable. Cela additionné à une confiance du public permettra à ces entreprises de réduire le scepticisme des consommateurs vis-à-vis des véhicules autonomes.

Des véhicules autonomes personnels en Europe

IHS Markit pense également que l’arrivée de ce type de services sera ralentie ou stoppée dans beaucoup d’autres pays, notamment en Europe où les législations y sont moins favorables. Les flottes autonomes seraient alors remplacées par l’achat de véhicules individuels équipés de cette même technologie. Le volume prévu est de 5,5 millions d’unités par an. La Chine, quant à elle, dominerait le marché en volume de voitures achetées, soutenu par le même succès des services de mobilité que le pays connaît actuellement. Le chiffre estimé par le cabinet est de 14,5 millions d’unités en 2040.

PARTAGER SUR