Dossier - Véhicules bas carbone : objectif 2050

Véhicules bas carbone : objectif 2050

2030 marque l’objectif de basculement vers la mobilité bas carbone prônée par les constructeurs automobiles, les politiques hexagonaux et européens, les équipementiers et les pétroliers. Étape suivante : la neutralité carbone en 2050. Mais si les efforts se concentrent sur l’électrique, les carburants décarbonés n’ont pas dit leur dernier mot.
- Magazine N°270
1468
Renault Master Z.E. Hydrogen
Renault Master Z.E. Hydrogen

Les constructeurs automobiles se sont engagés à reculons dans la réduction des émissions de CO2. À l’origine, ils se reposaient sur la sobriété intrinsèque du moteur diesel pour passer sans encombre les différentes normes de l’Union Européenne. Jusqu’à ce que le « dieselgate » provoque, à partir de septembre 2015, une prise de conscience – largement sous la contrainte législative de l’Europe.

Cinq ans après, revoilà ces constructeurs très engagés dans l’électrification. Un changement de paradigme imposé par l’obligation impérieuse de respecter la baisse drastique et à court terme des émissions de CO2 de leurs offres. Les annonces tonitruantes...

Dossier - Véhicules bas carbone : objectif 2050