Véhicules connectés : vers la fin des boîtiers aftermarket ?

Alors que les véhicules neufs s’équipent de boîtiers en première monte, les constructeurs proposent leurs propres services de télématique. Avec un atout : ils remontent directement les données de l’ordinateur de bord. Si bien que des loueurs et des télématiciens hésitent à développer des solutions et pourraient abandonner le marché des boîtiers aftermarket.

- Magazine N°241
1417
Véhicules connectés
© Mmaxer-123RTF

Pour Olivier Picard, directeur général du télématicien Ocean, « disposer de véhicules équipés en première monte sera crucial, car il n’y aura plus aucune logistique pour bénéficier d’un système de télématique embarquée : les véhicules arriveront déjà connectés. Cet équipement n’engendrera donc plus de coûts d’installation et d’immobilisation pour l’entreprise. »

Un point de vue partagé par le loueur Arval : « Nous avons pour projet de pré-équiper tous nos nouveaux véhicules en location à l’horizon 2020 afin d’activer la plate-forme à distance dès que l’entreprise cliente souhaite recourir à Arval Active Link », annonce Karen Brunot, directrice...

PARTAGER SUR