Vers plus d’interopérabilité ?

Face à la multiplication des acteurs sur le marché de la télématique et des services connectés, émerge l’enjeu de l’interopérabilité des systèmes, afin que les entreprises puissent choisir leur prestataire et surtout facilement en changer.

- Magazine N°238
1168

« Sur le marché, toutes les solutions de suivi des véhicules reposent sur un couple inaliénable : le prestataire commercialise son boîtier et sa plate-forme et on ne peut dissocier les deux. Cela entraîne une forme d’aliénation du client », indique Samuel Vals, directeur général de la plate-forme de télématique Axodel (Groupe Kuantic). Ce qu’a pu constater le groupe Orange qui compte 2 000 véhicules partagés et utilise un boîtier de seconde monte fourni par Mobility Tech Green.

« L’idéal serait d’avoir un boîtier constructeur pour assurer la pérennité des données et la sécurité du véhicule, tout en ayant le choix du prestataire pour développer...

PARTAGER SUR