Véhicules électrifiés contre thermiques : comparons les TCO

Plus cher à l’achat et nécessitant l’installation de bornes de recharge, l’électrique rééquilibre la balance par une électricité moins chère que le carburant et par un entretien allégé. Sans oublier non plus le rôle du financement qui conditionne le loyer des véhicules électriques dont les valeurs résiduelles restent encore à pérenniser.
- Magazine N°280
2939
véhicules électrifiés thermiques TCO
Photo d'illustration (C) Freepik

Contrairement aux véhicules thermiques, les modèles électrifiés – hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques, sont dans l’air du temps et leur TCO n’y est pas pour rien. Leur image positive séduit des entreprises et des collaborateurs soucieux de la RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise). L’électrique permet aussi de se conformer aux impératifs de la LOM (loi d’orientation des mobilités) et des ZFE-m (zones à faibles émissions-mobilité).

Lorsqu’il s’agit de calculer le TCO d’un véhicule, la dépréciation reste un poste central qui amène à calculer la valeur résiduelle (VR) de ce véhicule, thermique ou électrique. Et dans...

PARTAGER SUR