Des véhicules électriques et hybrides pour la préfecture de police

Le 16 février dernier, 13 e-Golf ont été livrées aux patrouilles parisiennes de la préfecture de police. Volkswagen a annoncé qu’elles seraient suivies par plusieurs Passat GTE. L’objectif : répondre aux objectifs fixés par la loi de transition énergétique.

1954
Volkswagen e-Golf Préfecture de police
L'une des e-Golf de la Préfecture de police (c) Volkswagen

« Engagée dans un plan de substitution de certains de ses véhicules, la préfecture de Police se dote de véhicules électriques ! Les 13 premiers viennent ainsi d’être livrés aux unités opérationnelles de l’agglomération parisienne », annonçait la préfecture de police de Paris le 16 février dernier sur les réseaux sociaux. Un premier pas vers le verdissement de la flotte, imposé par la loi de transition énergétique, même si les véhicules opérationnels peuvent en être dispensés.

Pour la location de ces véhicules, la préfecture n’est pas passée par l’UGAP mais a diffusé un appel d’offres entre le 9 et le 31 octobre 2017. Ce dernier concernait la location de véhicules électriques et hybrides à destination des forces d’intervention pour une durée de 9 mois, avec maintien-entretien et assistance dépannage.

134 000 euros de budget pour 9 mois de location

Il comportait deux lots : le premier pour la location de compactes électriques (de segment C ou M1) et le second pour des berlines hybrides (segment D ou M2), avec des montants maximum respectivement de 100 000 euros et 34 000 euros hors taxes, livraison comprise. Les véhicules pouvaient être neufs ou d’occasion, à condition de dater de 2017 et d’afficher moins de 20 000 km au compteur. Parmi les critères d’attribution : le temps d’immobilisation pour la recharge rapide pour les VE et la puissance cumulée des moteurs thermiques et électriques pour les hybrides.

C’est Volkswagen qui a remporté cet appel d’offres et a signé un accord-cadre avec la préfecture. Le constructeur allemand vient en effet d’annoncer que des e-Golf et des Passat GTE seraient louées pendant plusieurs mois « à titre d’expérimentation ».

Les premiers véhicules, les e-Golf, ont été présentés hier à Michel Delpuech, le préfet de Police, au commissariat du 19e arrondissement de Paris.