Véhicules électriques : les immatriculations en hausse en septembre 2018

Selon les chiffres de l’association Avere-France, 25 759 véhicules légers 100 % électriques ont été immatriculés sur les neuf premiers mois de l’année, soit une hausse de 12,76 % par rapport à la même période en 2017.

1099
Français véhicule électrique

Le mois de septembre 2018 a été propice au 100 % électrique. Selon l’Avere, 2 681 VP et 857 VUL électriques ont été mis à la route le mois dernier, en hausse respectivement de 10,4 % et 53,04 % comparé à septembre 2017. En revanche, seulement 1 023 véhicules hybrides rechargeables ont été immatriculés, en recul de 8,99 %. Les ventes de VP électriques dotés d’un prolongateur d’autonomie – à savoir les BMW i3 –, ont également chuté de 34,93 %, à 95 unités.

Une part de marché de 1,29 % pour le 100 % électrique

Au total, sur les neuf premiers mois de l’année, 20 223 VP (+ 7,78 %) et 5 536 VUL (+ 35,62 %) électriques ont été vendus sur le marché français. Le 100 % électrique a ainsi représenté 1,29 % des ventes. Le marché a ainsi dépassé les 150 000 véhicules légers immatriculés depuis 2010. L’Avere a aussi comptabilisé l’immatriculation de 848 véhicules électriques à prolongateur d’autonomie et de 10 056 véhicules hybrides rechargeables (+ 43,99 %), dont 34 Kangoo Z.E-H2.

Réagissant au rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) sur l’impact d’un réchauffement global de 1,5 degré, la secrétaire générale de l’Avere-France Cécile Goubet a déclaré : « La décarbonation et l’électrification du transport sont plus que jamais d’actualité. La France reste parmi les champions de la mobilité électrique en Europe. Côté filière, tout est presque en place pour une accélération du rythme. Nos actions doivent servir une montée en puissance sans précédent. Nos efforts doivent se concentrer sur la baisse du différentiel des coûts d’acquisition entre véhicules électriques et thermiques, sur le renforcement du maillage du territoire en infrastructures de recharge et sur la communication pédagogique auprès du grand public. »

PARTAGER SUR