Véhicules électriques : motiver les conducteurs

Quand il est question de se mettre à l’électrique, les conducteurs ne sont pas toujours convaincus d’emblée. Il reste donc à les persuader avec des solutions complémentaires, comme le recours ponctuel à des modèles thermiques pour de longs trajets. Et les formations à la conduite, voire à l’éco-conduite électrique, sont aussi très appréciées.

- Magazine N°240
1095
Véhicules électriques SAP Labs France
Pour amener ses collaborateurs à opter pour une voiture de fonction électrique, SAP Labs France, filiale R&D de l’éditeur allemand de logiciels, leur propose un large choix de modèles, Twizy, Zoé, Tesla, Leaf, e-Golf et ou I-Pace.

Avec le véhicule électrique, il faut aussi savoir motiver les conducteurs pour leur faire abandonner les modèles thermiques, polluants certes, mais bien pratiques. « Pour les collaborateurs qui ont une loi de roulage d’environ 12 000 km par an, nous les incitons à passer à l’électrique, et à choisir l’essence ou l’hybride entre 12 000 et 22 000 km », indique Patrick Martinoli, directeur délégué innovation projets et expertise automobile chez Orange.

La flotte d’Orange comprend environ 18 000 véhicules dont 300 électriques. Pour ces derniers, les principaux modèles sont les Renault Zoé et Kangoo Z.E., et les Nissan Leaf et e-NV200. « Pour les...

PARTAGER SUR