Véhicules électriques d’occasion : + 55 % en 2019

Selon le baromètre de l’Avere-France et de l’Argus, 19 562 VP électriques et 10 310 VP hybrides rechargeables d’occasion ont été vendus en France en 2019, soit respectivement + 55 % et + 37 % comparé à 2018.

1554
Recharge électrique

Sur le marché des VP électriques d’occasion, le modèle le plus vendu reste la Renault Zoé avec 11 944 unités immatriculées en 2019, soit + 64 % comparé à 2018. Sur un total de 19 562 VP électriques mis à la route en 2019 (+ 55 %), la Zoé a donc représenté plus de la moitié des ventes. Le baromètre a également comptabilisé 1 293 Nissan Leaf d’occasion immatriculées (635 de première génération et 658 de seconde génération), en hausse de 21 % comparé à 2018.

Suivent la BMW i3 (1 183 unités dont 802 dotées d’un prolongateur d’autonomie, + 36 %), la Peugeot iOn (864 unités, + 14 %) et la Tesla Model S (696 unités, + 36 %). « Au total, ces cinq modèles représentent 81 % des transactions sur le marché de l’occasion », précise le baromètre.

En parallèle, 10 310 VP hybrides rechargeables d’occasion ont été vendus en France en 2019, en hausse de 37 % par rapport à 2018. En tête des ventes : le Mitsubishi Outlander (1 392 unités, + 98 %) qui a représenté 14 % du marché. Il est suivi de la Volkswagen Golf (908 unités, + 15 %), de l’Audi A3 (713 unités, + 13 %), de la BMW Série 2 Active Tourer (674 unités, + 67 %) et du Porsche Cayenne (603 unités, + 42 %).

Que ce soit pour les véhicules électriques ou hybrides rechargeables, les ventes d’occasion se sont concentrées en 2019 dans les régions les mieux dotées en nombre de points de charge : Île-de-France, l’Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, mais aussi Provence-Alpes-Côte-D’azur.

Côté prix, après trois ans de possession, une Renault Zoé affichant 19 800 km au compteur se vendrait en moyenne 15 500 euros; contre 13 000 euros pour une Clio ayant parcouru 22 500 km. En revanche, les délais de revente seraient plus longs pour les véhicules électriques que thermiques.

Et en 2020 ? « Comme la part de marché des véhicules neufs 100 % électriques est restée stable en 2019 à 1,9 %, le volume de véhicules de seconde main ne devrait donc pas augmenter de manière significative dans les prochains mois, estime Olivier Brabant. 2020 restera certainement une année de transition, surtout avec l’arrivée de la norme WLTP. »