Véhicules d’entreprise : – 7,42 % en janvier 2020

D’après les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, 60 493 VP et VUL ont été immatriculés sur le marché entreprise en janvier 2020, soit - 7,42 % comparé à janvier 2019.

1317
Véhicules d'entreprise janvier

Après avoir affiché une forte hausse des immatriculations fin 2019, le marché du véhicule d’entreprise est retombé en janvier 2020. L’Arval Mobility Observatory a comptabilisé l’immatriculation de 35 077 VP et 25 416 VUL en entreprise le mois dernier, en baisse respectivement de 4,41 % pour les VP et de 11,28 % pour les VUL comparé à janvier 2019. Au total, 60 493 unités ont été mises à la route, soit – 7,42 %. « Le marché entreprise résiste mieux que le marché national dont les immatriculations affichent un repli de – 12,7 % sur la même période », nuance toutefois l’observatoire.

Côté motorisations, les immatriculations de diesel ont reculé de 12,09 % à 43 090 unités, et ce tant sur le segment des VP (19 548 unités, – 23,92 %) que des VUL (23 542 unités, – 11,30 %). Plus surprenant, les immatriculations de véhicules essence ont également diminué de 15,16 % à 10 785 unités. Là encore, la baisse a touché aussi bien les VP (9 694 unités, – 14,05 %)  que les VUL (1 091 unités, – 23,92 %).

En parallèle, 2 289 véhicules électriques et 4 211 hybrides ont été mis à la route, en hausse respectivement de 81,38 % et 83,33 %, et ce malgré la réduction du bonus. La part de marché de l’électrique a ainsi atteint 3,78 % pour l’électrique en janvier 2020 et 6,96 % pour l’hybride, contre 17,83 % pour l’essence et 71,23 % pour le diesel.

« Cette forte progression des immatriculations électriques est toutefois à relativiser et devra être confirmée dans les prochains mois pour marquer un vrai changement de tendance, commente cependant l’observatoire. En effet, avec l’entrée en vigueur des normes CAFE, les constructeurs ont eu la tentation de bloquer les livraisons en fin d’année afin d’afficher des normes proches de 95 g de CO2 par kilomètre début 2020. »

PARTAGER SUR