Véhicules d’entreprise : – 16 % en novembre 2021

L’Arval Mobility Observatory observe une nouvelle contraction du marché du véhicule d’entreprise en novembre 2021 avec 64 547 VL immatriculés, en repli de 16 % par rapport à 2019.
1067
Véhicules entreprise novembre 2021
© Freepik

Au mois de novembre 2021, 64 547 VL ont été immatriculés, en recul de 16 %, avec un jour ouvré de plus (20/19) par rapport à 2019. Dans le détail, 24 008 VUL (- 18 %) et 40 539 VP (- 15 %) ont été immatriculés en novembre 2021. Un bilan néanmoins meilleur que celui d’octobre 2021 où l’observatoire recensait 63 019 VL (- 25,36 %). Et le marché du véhicule d’entreprise se maintient cependant comparativement au marché automobile national qui a enregistré 153 774 VL (- 26,89 %) en novembre 2021.

Comme les mois précédents, les immatriculations de VL à motorisations alternatives ont été en hausse en novembre 2021 par rapport à novembre 2019 avec : + 221,7 % (12 366 VL) pour les hybrides – hybrides rechargeables (6 159 VL ; + 522,75 %) et hybrides simples (6 207 VL ; + 117,4 %) – et + 190 % (4 520 VL) pour le 100 % électrique. À l’inverse, le diesel et l’essence ont chuté respectivement de 36,65 % (33 666 VL) et 29,28 % (12 746 VL).

– 10,44 % depuis janvier 2021

Le marché des véhicules d’entreprise a ainsi affiché un repli de – 10,44 % entre janvier et novembre 2021 avec seulement 728 509 VL (436 121 VP ; – 10,6 % et 293 388 VUL ; – 9,92 %) immatriculés, comparativement à la même période en 2019 et malgré un jour ouvré de plus (231/230), selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory. « Il manque au total 85 000 VP + VUL au marché du véhicule d’entreprise en novembre 2021 pour retrouver, en cumul, le niveau de fin novembre 2019 », précise l’Arval Mobility Observatory. En comparaison, le marché automobile français a baissé de 22,30 % entre janvier et novembre 2021 (1 894 819 VL), selon les chiffres de la PFA.

Les motorisations alternatives devant l’essence

Côté énergies, par rapport à 2019, le cumul des véhicules d’entreprise hybrides et électriques (159 435 VL) est supérieur à celui des immatriculations de VL essence (144 157 unités ; – 21 %) entre janvier et novembre 2021. Les immatriculations de VL diesel ont aussi baissé de 27,78 % (417 282 VL). Dans le détail, concernant les motorisations alternatives, les hybrides rechargeables ont augmenté de 720,72 % (59 486 VL), devant les hybrides simples (+ 280,51 % à 62 710 VL). De même, les véhicules d’entreprise électriques ont augmenté de + 100,85 % (37 239 VL) entre janvier et novembre 2021 par rapport à 2019.

Par conséquent, entre janvier et novembre 2021, les parts de marché des différentes énergies se répartissent comme suit : 57,28 % pour le diesel, 19,79 % pour l’essence, 16,77 % pour les hybrides (total) dont 8,17 % pour les rechargeables et 8,61 % pour les hybrides simples et 5,11 % pour l’électrique. Concernant uniquement les parts de marché sur le segment VP, le diesel et l’essence représentent respectivement 36,04 % et 29,53 % contre 26,81 % pour les hybrides – 13,52 % pour les rechargeables et 13,29 % pour les hybrides simples – et 6,39 % pour l’électrique.