Véhicules d’entreprise : + 12,29 % en octobre 2019

Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, 84 439 VP et VUL ont été immatriculés sur le marché des entreprises en octobre 2019, soit + 12,29 % comparé à octobre 2018.

1482
Véhicules d'entreprise

Cette hausse ne concerne toutefois que le segment des véhicules particuliers avec 51 889 unités mises à la route, soit + 23,28 %. Les ventes d’utilitaires légers ont quant à elle affiché un recul de 1,68 % à 32 550 unités.

« Le diesel enregistre un second mois d’affilée en croissance, avec une augmentation des immatriculations de 2,56 % (59 392 VP et VUL), note l’observatoire. Un résultat toujours à mettre au crédit des VP (+ 8,11 % à 29 360 unités), tandis que les VUL affichent un repli de – 2,34 % (30 032 unités). » En parallèle, l’essence continue de progresser avec 19 028 unités immatriculées (+ 47,46 %) dont 17 361 VP (+ 51,57 %) et 1 667 VUL (+ 15,52 %). L’électrique s’est bien porté sur le marché des VP avec 29 360 unités mises à la route le mois dernier (+ 8 ,11 %) mais a affiché un repli sur le segment des VUL à 30 032 unités (- 2,34 %), pour un total de 1 691 unités immatriculées (- 6,52 %). Enfin, 3 974 VP et VUL hybrides ont été vendues en octobre 2019, soit + 59,66 % par rapport à octobre 2018, dont 3 782 VP (+ 56,35 %) et 92 VUL (+ 174,29 %).

Au total, sur les dix premiers mois de l’année 2019, l’Arval Mobility Observatory a comptabilisé 736 466 immatriculations de VP et VUL auprès des entreprises, en hausse de 9,16 % comparé à la même période en 2018. Le marché a été tiré surtout par les VP (440 102 unités, + 11,55 %) mais aussi dans une moindre mesure par les VUL (296 466 unités, + 5,79 %).

Côté motorisations, le diesel a obtenu sur dix mois 71,24 % de parts de marché, contre 22,35 % pour l’essence, 3,84 % pour l’hybride et 2,31 % pour l’électrique. Les ventes de véhicules essence ont progressé de 56,53 % depuis le début de l’année à 164 619 unités, tant sur le segment des VP (149 105 unités, + 57,88 %) que des VUL (15 154 unités, + 44,35 %). À l’inverse, celles de diesel ont reculé de 1,86 % à 524 715 unités suite à une baisse des immatriculations de VP de 7,4 % (251 588 unités), tandis que la tendance est restée positive pour les VUL (+ 3,86 %, 273 127 unités).

Les ventes de véhicules électriques ont quant à elles augmenté de 33,05 % à 16 979 unités, dont 11 024 VP (+ 53,71 %) et 5 955 VUL (+ 6,55 %). Enfin, 28 269 véhicules hybrides ont été mis à la route sur le marché des entreprises depuis début 2019 (+ 32,18 %), principalement des hybrides non rechargeables (22 010 VP et VUL, + 41,61 %) mais aussi 6 259 hybrides rechargeables (+ 7,1 %).

PARTAGER SUR