Véhicules d’entreprise : le thermique résiste

L’électrification, c’est bien. Mais les modèles strictement thermiques restent encore prédominants au sein des flottes pour répondre à la diversité des besoins. Et de leur côté, les constructeurs mettent en avant des véhicules plus petits qui échappent encore à une fiscalité trop lourde. Sans oublier les modèles carburant au GPL ou au Superéthanol E85.
- Magazine N°276
1395
outils-de-gestion-de-flotte

Si la demande en véhicules électrifiés ne cesse de s’accroître, les constructeurs n’en continuent pas moins à faire évoluer leurs gammes de véhicules thermiques qui constituent toujours le gros du marché. Grâce notamment aux VUL, le diesel, s’il n’est plus roi, a de fait pesé 35,51 % des ventes de véhicules aux entreprises l’an dernier selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, devant l’essence à 29,35 %.

D’autant que pour des usages professionnels, les véhicules électrifiés restent loin de répondre à tous les besoins de mobilité. « De nombreuses entreprises à la tête de plus de 100 véhicules se tournent vers les marques qui...