Véhicules hybrides : les gestionnaires pèsent le pour et le contre

Pour les entreprises, passer à l’hybride reste bien souvent une réponse pour réduire les émissions polluantes dans le cadre d’une démarche environnementale. Mais les véhicules hybrides, voire électriques, n’en doivent pas moins satisfaire les contraintes économiques liées à la maîtrise du TCO. La parole aux gestionnaires de flotte.

- Magazine N°255
1291
vehicules hybrides
© Sopotnicki

La technologie hybride présente différents visages. Les véhicules qui combinent le GNV ou le GPL à l’essence peuvent prétendre au titre de modèles hybrides. Mais la part de marché de ce type de VP ou de VUL est négligeable et baisse d’année en année.

Lorsque l’hybridation est évoquée, le spécialiste de l’affichage et du mobilier urbain JCDecaux se focalise soit sur l’hybride rechargeable, soit sur l’hybride simple avec des batteries qui récupèrent leur énergie automatiquement. « L’hybride rechargeable est apparu plus récemment, observe Mathieu Charpentier, directeur flotte automobile, transport et site logistique. Quant au marché de l’hybride...

PARTAGER SUR