Véhicules hybrides : Segment C (berlines, breaks, monospaces)

Si General Motors n’avait pas limité la longueur de la Chevrolet Volt et de sa jumelle l’Opel Ampera à 4,50 m, le segment C serait apparu comme la chasse gardée des constructeurs japonais. D’ailleurs, c’est presque vrai dans les faits.

- Magazine N°185
837
Véhicules hybrides : Segment C (berlines, breaks, monospaces)

Un peu à l’image des 80 % de ce marché spécifique détenu par la marque à l’échelon mondial, la quasi-totalité des immatriculations françaises de voitures hybrides dans le segment C est à mettre à l’actif de Toyota.

Ainsi, depuis son lancement à l’été 2010, la version hybride de l’Auris a converti de nombreux professionnels. Le renouvellement récent de ce modèle ne devrait qu’accroître son intérêt. Plus longue, mais aussi moins haute que la précédente génération, l’Auris, deuxième du nom, a affiné son aérodynamisme ; ce qui est bon pour la consommation, tout comme les 70 kg perdus sur la balance.

Autre bonne nouvelle, avec 360 l, le...