Véhicules légers électrifiés : + 219 % en juillet-août 2020

Les immatriculations de véhicules légers électriques et hybrides rechargeables ont progressé de 219 % sur la période juillet-août 2020 par rapport à l’été 2019, avec 28 823 unités mises à la route.

2364
recharge électrique
© shutterstock

Le marché des véhicules légers électrifiés continue de résister à la crise due à l’épidémie de Covid-19. À l’exception d’une chute des immatriculations de 67 % en avril, en plein confinement, l’association Avere-France n’a enregistré que des chiffres positifs depuis le début de l’année : + 227 % en janvier, + 210 % en février et + 126 % en mars, puis une reprise à + 61 % en mai et même + 231 % en juin.

Des performances qui se sont poursuivies durant l’été avec des immatriculations en hausse de 219 % en juillet et août 2020 comparé à la même période en 2019, et ce tant pour les véhicules électriques qu’hybrides rechargeables, à l’exception des VUL.

28 823 véhicules légers électrifiés mis à la route

Dans le détail, 28 823 véhicules légers électrifiés ont été mis à la route en juillet et août 2020 : 16 531 véhicules électriques (+ 156 %) – dont 15 572 VP (+ 198 %) et 959 VUL (- 22 %) –, ainsi que 12 292 hybrides rechargeables (+ 380 %). S’y ajoutent 1 véhicule hydrogène, mais aussi 11 bus électriques et 2 543 deux-roues motorisés électriques.

« La tendance observée depuis le début de l’année s’inscrit sur la durée avec trois fois plus de véhicules électrifiés mis en circulation par rapport à la même période en 2019, s’est félicitée Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France. D’autre part, l’offre de modèles est suffisamment étoffée et attractive pour attirer de nouveaux utilisateurs de voitures électrifiées. »

Les véhicules les plus vendus durant l’été ont été la Zoé, l’e-208, le Kona, l’e-Niro et la Leaf sur le segment des VP électriques ; le Kangoo Z.E., la Zoé VU et l’e-Berlingo sur le segment des VUL électriques ; et enfin la 3008, le XC40, l’Outlander, le DS 7 Crossback et le Kuga parmi les hybrides rechargeables.

Les objectifs 2020 atteints à 57,6 %

Suivi des immatriculations de véhicules légers électrifiés à l'été 2020 par rapport au contrat stratégique de filière
Source : Avere-France

Sur huit mois, l’association a comptabilisé 98 000 unités immatriculées, en progression de 132 % comparé à 2019. C’est près de 30 000 unités de plus que sur l’ensemble de l’année 2019. Ces ventes se répartissent en 65 400 véhicules électriques (+ 106 %) – soit 60 549 VP (+ 130 %) et 4 851 VUL (- 12 %) – et 32 600 hybrides rechargeables (+ 213 %). Notons également la mise à la route depuis le début de l’année de 7 520 deux-roues motorisés électriques (- 24 %), 78 bus électriques, 52 véhicules hydrogène et 4 camions électriques.

Toutefois, la France n’a pour l’instant atteint que 57,6 % de l’objectif d’immatriculations fixé par le contrat stratégique de filière pour 2020, à savoir 170 000 véhicules légers électrifiés neufs. Elle doit en outre rattraper un déficit de près de 30 000 unités pour tenir la trajectoire vers 1 million de VL électrifiés en circulation en 2022, puisque seulement 69 524 unités avaient été immatriculées en 2019 sur un objectif de 100 000.

Marché du véhicule électrifié neuf en France métropolitaine en 2020

  Été 2020 Évolution été 2019-2020 Cumul 2020 Évolution cumul 2019/2020
Véhicules électriques particuliers 15 572 198 % 60 549 130 %
Véhicules électriques utilitaires 959 – 22 % 4 851 – 12 %
Total véhicules légers électriques 16 531 156 % 65 400 106 %
Véhicules hybrides rechargeables 12 292 380 % 32 600 213 %
Total véhicules légers rechargeables 28 823 219 % 98 000 132 %
Bus électriques 11 78
Camions électriques 0 4
Véhicules à hydrogène 1 52
Deux-roues motorisés électriques 2 543 0 % 7 520 – 24 %

Source : Avere-France / A Data

PARTAGER SUR