Véhicules légers rechargeables : + 2 % en janvier 2021

D’après le baromètre mensuel de l’association Avere-France, 15 812 véhicules légers électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés en janvier 2021, en hausse de 2 % comparé à janvier 2020, avec une part de marché de 9,8 %.
1109
Véhicules légers rechargeables

Après une année 2020 record avec des immatriculations en hausse de 180 % par rapport à 2019, le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables est resté relativement stable en ce début d’année 2021. Selon les chiffres de l’association Avere-France, 15 812 unités ont été immatriculées en janvier 2021, soit seulement + 2 % par rapport à janvier 2020. Cela reste mieux que le marché automobile global qui a affiché un recul de 3 % le mois dernier.

Les immatriculations de VP électriques en recul de 41 %

Cette pause fait suite à l’accélération habituelle des immatriculations de fin d’année qui a été en 2020 « d’autant plus marquée par la double nécessité de compenser les retards de livraison pris lors du second confinement, et de s’assurer de la conformité aux normes CO2 », explique Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

Dans le détail, l’association a enregistré l’immatriculation de 7 592 véhicules électriques en janvier 2021, en baisse de 35 % par rapport à janvier 2020. En cause : les ventes de VP électriques, qui ont chuté de 41 % à 6 471 unités ; tandis que les ventes de VUL électriques ont progressé de 66 % à 1 121 unités. En parallèle, les immatriculations d’hybrides rechargeables ont affiché une hausse de 115 % à 8 220 unités. Notons également l’immatriculation en janvier de 723 deux-roues motorisés électriques (- 13 %), de 59 bus électriques et de 2 véhicules hydrogène.

VL rechargeables : 9,8 % de part de marché en janvier 2021

Au total, la part de marché des VL électriques et hybrides rechargeables s’élève actuellement à 9,8 %. Celle-ci devrait toutefois grimper à 20 % d’ici fin 2021 selon les projections de l’Avere-France, contre 12 % en 2020. « Les impacts de la crise sanitaire doivent néanmoins être suivis de près », avertit Cécile Goubet.

Fin janvier, l’association décomptait 486 107 immatriculations de véhicules électrifiés et rechargeables cumulées depuis 2010. La France reste toutefois légèrement en retard sur l’objectif fixé par le gouvernement, à savoir 706 000 unités en circulation d’ici fin 2021, puis 1 million d’ici fin 2022. En effet, seulement 69 466 unités ont été immatriculées en 2019 sur un objectif intermédiaire de 100 000, puis 470 295 unités sur un objectif de 476 000 en 2020.

Véhicules légers rechargeables - Suivi du contrat stratégique de filière - janvier 2021
Source : Avere-France

Marché du véhicule électrifié rechargeable neuf – France métropolitaine – Janvier 2021

Type de véhicules Immatriculations janvier 2021
Véhicules électriques particuliers 6 471 (- 41 % vs. janv. 2020)
Véhicules électriques utilitaires 1 121 (+ 66 %)
Total véhicules légers électriques 7 592 (- 35 %)
Véhicules hybrides rechargeables 8 220* (+ 115 %)
Total véhicules électriques + hybrides rechargeables 15 812* (+ 2 %)
Deux-roues motorisés électriques 723 (- 13%)

* Ce chiffre inclut les immatriculations de la BMW i3 « Range Extender » (1 en janvier 2021)
Source : Avere-France / AAA Data