Véhicules légers rechargeables : + 206 % en septembre 2020

Selon les chiffres de l’association Avere-France, les immatriculations de véhicules légers rechargeables ont progressé de 141 % en septembre 2020 comparé à septembre 2019, à 18 588 unités dont 10 721 véhicules électriques et 7 867 hybrides rechargeables.

1320
recharge électrique
© shutterstock

Le marché des véhicules légers rechargeables et donc électrifiés a poursuivi sa hausse en septembre 2020 en dépit de la crise due à l’épidémie de Covid-19. Pour rappel, à l’exception d’une chute des immatriculations de 67 % en avril, en plein confinement, le marché a affiché tout le reste de l’année une hausse importante avec + 227 % en janvier+ 210 % en février et + 126 % en mars, puis+ 61 % en mai+ 231 % en juin et + 219 % en juillet-août.

18 588 VL rechargeables mis à la route en septembre 2020

En septembre 2020, 18 588 véhicules légers rechargeables ont été mis à la route, soit + 206 % par rapport à septembre 2019. Parmi eux : 10 721 véhicules électriques (+ 127 %) – dont 10 011 VP (+ 138 %) et 706 VUL (+ 37 %) – ainsi que 7 867 hybrides rechargeables (+ 486 %). Notons également l’immatriculation de quatre bus électriques et de deux véhicules hydrogène le mois dernier.

Sur le segment des VP électriques, « tout juste introduite en concession, la nouvelle Volkswagen ID.3 se place d’ores et déjà quatrième du classement », signale l’Avere, derrière la Zoé, l’e208 et la Model 3. Du côté des VUL électriques, le Kangoo Z.E., la Zoé VU ont continué de dominer les ventes, suivis de l’eNV200 et de l’e208. Enfin, parmi les hybrides rechargeables, les modèles les plus vendus en septembre ont été le Captur, la 3008, le XC40, le GLC et le Q5.

Les objectifs 2020 atteints à 68,6 %

Au total, sur neuf mois, 116 588 unités ont été immatriculées sur le marché des véhicules légers rechargeable, soit + 141 % et près de 80 000 unités de plus que sur la même période en 2019. « Une hausse impressionnante que les aides à l’achat ne peuvent pas expliquer seules », estime Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

Dans le détail, l’association a comptabilisé la vente de 76 121 véhicules électriques (+ 108 %) – dont 70 538 VP (+ 132 %) et 5 557 VUL (- 8 %) – et de 40 467 hybrides rechargeables (+ 244 %). S’y ajoutent 82 bus électriques, 54 véhicules hydrogène et 4 camions électriques.

La part de marché de l’électrique s’élevait ainsi fin septembre à 5,9 % sur le segment des VP et à 1,7 % sur le segment des VUL ; et celle de l’hydride rechargeable à 3,7 %.

La France a atteint 68,6 % de l’objectif fixé par le contrat stratégique de filière, à savoir 170 000 véhicules légers rechargeables neufs immatriculés en 2020. Rappelons qu’elle doit de plus rattraper un déficit de près de 30 000 unités pour tenir la trajectoire vers 1 million de VL électrifiés en circulation en 2022, avec 69 524 unités mises à la route en 2019 sur un objectif de 100 000.

Marché du véhicule électrifié neuf en France métropolitaine en 2020

Septembre 2020 Évolution septembre 2019/2020 Cumul 2020 Évolution cumul 2019/2020
Véhicules électriques particuliers 10 011 138 % 70 538 132 %
Véhicules électriques utilitaires 706 37 % 5 557 – 8 %
Total véhicules légers électriques 10 721* 127 % 76 121* 108 %
Véhicules hybrides rechargeables 7 867 486 % 40 467 244 %
Total véhicules légers rechargeables 18 588* 206 % 116 588* 141 %
Bus électriques 4 82
Camions électriques 0 4
Véhicules à hydrogène 2 54

* Ce chiffre inclut les immatriculations de la BMW i3 « Range Extender » (4 en septembre, 26 depuis le début de l’année).
Source : Avere-France / AAA Data

PARTAGER SUR