• Mots clés connexes
  • CO2

Véhicules neufs : – 9 % de CO2 en trois ans en Europe

Les Européens privilégient les véhicules moins polluants, comme l’a constaté l’Agence européenne de l’environnement.

336

Selon le dernier rapport de l’EEA, la moyenne des émissions de CO2 des véhicules achetés par les Européens aurait reculé de 9 % en trois ans : entre 2011 et 2012, le retrait se chiffre à 2,6 %.

Deux raisons principales : les avancées technologiques et la proportion accrue des diesels dans les ventes de véhicules neufs. Le rapport souligne également l’effet de la crise économique qui aurait poussé les consommateurs à acquérir des véhicules pourvus de plus petites motorisations, moins gourmandes en carburant. Une tendance qui va de pair avec les efforts poursuivis par les constructeurs : afin de se conformer à la législation européenne, ces derniers tentent depuis plusieurs années de réduire les émissions moyennes de leurs véhicules. Actuellement à 130 g/km, le seuil fixé par l’Europe s’abaissera à 95 g d’ici 2020. À l’horizon 2025, les véhicules devront atteindre une fourchette de 68 à 78 g.

En 2012, environ 12 millions de véhicules neufs ont été commercialisés en Europe. 55 % étaient dotés moteurs diesel. Les ventes de véhicules électriques ont été multipliées par vingt entre 2010 et 2012, de 700 à 14 000 unités. Parmi les pays les plus friands de cette technologie, la France se place en première position avec plus de 5 500 véhicules écoulés, suivie de l’Allemagne avec 3 000 unités. C’est pourtant au Danemark que les émissions de CO2 par kilomètre sont les plus faibles d’Europe à 117 g, puis au Portugal avec 118 g.

PARTAGER SUR