Dossier - Véhicules d’occasion : les entreprises s’y mettent

Véhicules d’occasion : les entreprises s’y mettent

Pour leurs véhicules de direction ou pour des utilisations secondaires, TPE et PME s’intéressent au marché de l’occasion. Si l’argument économique prime, la volonté de limiter l’empreinte environnementale de ses activités pourrait devenir un argument de plus en plus décisif. Et l’avènement de l’électrique pourrait accélérer la transition vers le VO.

- Magazine N° avril 2020
1399
Véhicules d’occasion 2015 : un marché en légère progression

« Les entreprises sont toujours plus nombreuses à faire appel aux VO. Lorsqu’elles financent leurs véhicules en LLD, elles ont l’intention d’accorder une place grandissante à l’occasion et pensent à ce mode de financement pour passer à l’acte. » Observateur du marché des flottes en tant que président de l’Arval Mobility Observatory, François Piot donne un coup projecteur sur une tendance qui s’affirme.

Lors de la création d’une entreprise, le VO peut en effet être vu comme un recours. Avec un bilan de moins d’un an, les structures naissantes rencontrent des difficultés pour obtenir un crédit afin d’acheter un VN ou d’en louer un. Le risque de...

Dossier - Véhicules d’occasion : les entreprises s’y mettent

PARTAGER SUR