Véhicules d’occasion : performance record en 2016

2016 a été une année historique pour le marché du véhicule d’occasion : les volumes n’ont jamais été aussi importants depuis 2007. Alors que l’âge moyen des véhicules augmente, l’essence est de plus en plus demandée par les particuliers et se vend plus cher, une évolution qui ne sera pas sans conséquences en amont pour les flottes des entreprises.

- Magazine N°226
1835
Ventes de VO en France entre 2005 et 2016
Pour évoquer le marché VO 2016, les superlatifs se multiplient. Pour le baromètre du site AutoScout24, l'année passée a été exceptionnelle avec un volume total de 5 617 791 immatriculations, en progression de 1 % par rapport à 2005. Ce volume dépasse le précédent record établis avec la crise financière de 2007 où 5 570 770 unités avaient changé de mains. Par rapport à décembre 2015, décembre 2016 a confirmé cette tendance avec une croissance des volumes de 4,3 % à 480 279 unités.

En général, les analyses sur le marché VO évoquent uniquement les VP. « C’est une erreur », estime Thibaut Carpentier, directeur VO d’ALD Automotive. Pour ce professionnel, les commentaires doivent porter sur la totalité des ventes, soit 6,44 millions d’unités dont 5,6 millions pour les VP et 805 000 pour les VUL.

D’après Thibaut Carpentier, plus de la moitié des transactions (53 %) concernent des véhicules de plus de 8 ans. Quant aux véhicules de plus de 5 ans, ils mobilisent 68 % des ventes. « Ces pourcentages dressent le portrait d’un parc vieillissant, avance Thibaut Carpentier. Parallèlement, les véhicules de moins de 12 mois pèsent 15 %...