Véhicules premium – Segments A et B (citadines et polyvalentes, SUV urbains) : l’offre s’étoffe

Dans la catégorie des petites voitures premium, la disparition du diesel a été compensée par la montée en puissance de l’électrique.
- Magazine N°266
687

Tous les tarifs s’entendent TTC, « à partir de » et hors aides éventuelles.

À commencer par la Mini SE 3 portes (3,84 m de long). Qui a adopté l’an dernier la traction électrique avec un moteur de 184 ch, pour 230 km d’autonomie mixte avec sa batterie de 33 kWh. Prix premium : 32 900 euros en Business.

À l’opposé, la Mini One débute à 20 600 euros en accès à la gamme et équipée du 3-cyl. essence 1.5 avec ses modestes 75 ch à 128 g. La finition Business mise sur sa puissance portée à 102 ch et 128 g pour 24 300 euros. Plus fringante et homogène et dotée de l’excellente boîte double embrayage DKG (+ 2 200 euros), sa version de 136 ch...