Véhicules légers rechargeables : + 52 % en novembre 2021

D’après le baromètre de l’association Avere-France, 29 997 véhicules légers électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés pendant le mois de novembre 2021, en hausse de 52 % comparé à novembre 2020.
671
Baromètre du marché des véhicules électrifiés rechargeables novembre 2021
© Avere-France

Alors que le marché automobile français est en repli global de 26,89 % en novembre 2021, les immatriculations de véhicules légers (VL) électriques et hybrides rechargeables ont augmenté de 52 % par rapport à novembre 2020, avec précisément 29 997 immatriculations. À titre de comparaison, leurs immatriculations étaient en hausse de 33 % en octobre et de 61 % en septembre 2021. L’Avere-France a effectivement dénombré 17 794 VL électriques immatriculés en novembre 2021 (BEV, + 69 % comparé à novembre 2020), dont 16 420 véhicules particuliers (+ 71 %) et 1 374 utilitaires (+ 45 %). Auxquels s’ajoutent 12 203 VL hybrides rechargeables (+ 33 %) : 12 158 VP (+ 35,2 %) et 45 VUL.

BEV et PHEV : 19,5 % de part de marché en novembre 2021

Les parts de marché des véhicules électrifiés rechargeables se sont réparties en novembre 2021 comme suit : 13,5 % pour les VP BEV, 4,3 % pour les VUL BEV et 10 % pour les PHEV. « En novembre 2021, presque un véhicule sur cinq a été électrique ou hybride rechargeable ! Les véhicules électrifiés rechargeables se sont en effet octroyé 19,5 % de parts de marché, et c’est une première », avance Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

En novembre 2021, les régions ayant le plus immatriculé de véhicules électrifiés rechargeables restent toujours : l’Île-de-France avec 6 532 unités, puis l’Auvergne-Rhône-Alpes avec 3 888 véhicules. Mais les Hauts-de-France arrivent à la troisième place avec 2 966 unités, ce mois-ci, devant la Provence-Alpes-Côte d’Azur avec 2 906 véhicules électrifiés rechargeables.

L’Avere a précisé, dans son baromètre de novembre 2021, les trois premières voitures électriques vendues sur le marché de l’occasion en France métropolitaine en octobre 2021. À savoir : Renault Zoé (2 222 exemplaires), Peugeot e-208 (470) et Nissan Leaf (467). Et pour les hybrides rechargeables d’occasion : Peugeot 3008 (387 unités), puis Volkswagen Golf (340), et enfin Citroën C5 Aircross (286).

+ 75 % sur les onze premiers mois de l’année 2021

Sur les onze premiers mois, 275 776 VL électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés, en hausse de 75 % par rapport à la même période en 2020, dont 149 557 VL électriques (+ 53 %) et 126 219 VL hybrides rechargeables (+ 111 %).

« Depuis janvier 2021, les véhicules électriques et hybrides rechargeables ont représenté près de 15 % du marché, contre 9,5 % en 2020 et à peine 3 % en 2019. Le segment des véhicules 100 % électriques, particulièrement, est porté par l’arrivée massive de nouveaux modèles qui, pour certains, entrent très rapidement dans le top 10 et intéressent les particuliers, acheteurs majoritaires. Au vu des lancements annoncés par les constructeurs dans les prochains mois, c’est de bon augure pour la poursuite de la dynamique », explique Cécile Goubet.

Effectivement, en novembre 2021, 59,7 % des acheteurs de BEV étaient des particuliers tandis que 74,6 % des acheteurs de PHEV étaient des personnes morales.

Au total, 753 072 VL électrifiés rechargeables ont été mis en circulation en France depuis janvier 2010 selon l’Avere-France, dont 494 544 BEV et 258 528 PHEV.

+ 220 % de bus et cars électriques

D’après le baromètre de l’Avere-France de novembre 2021, 96 bus et cars électriques ont été immatriculés sur les deux derniers mois (octobre et novembre 2021), soit + 220 % par rapport à la même période en 2020.