Hausse des immatriculations de VUL en Europe en mars

Sur le segment des moins de 3,5 t, les ventes de VUL en France en mars ont bondi de 15,2 %, un chiffre supérieur à la moyenne européenne.

1343
Véhicules utilitaires

Selon les derniers chiffres de l’ACEA, l’association des constructeurs européens, les ventes de véhicules utilitaires neufs de moins de 3,5 t ont progressé de 10,5 % en mars dans les pays de l’Union Européenne, par rapport au même mois de 2016.

La France a contribué à ce bon résultat avec une hausse de 15,2 % de ses immatriculations en mars. Sur cette période, elle est arrivée derrière l’Espagne, à + 25,4 %, et l’Allemagne, à + 18,4 %. Sur les trois premiers mois de l’année, la bonne santé des immatriculations françaises s’est confirmée : tandis que pour l’ensemble des pays européens la progression s’est élevée à 8,1 %, celle de la France a atteint 10,2 %, derrière l’Espagne à + 23,6 %.

Il s’est vendu 44 450 utilitaires légers en France en mars dernier et 109 814 unités au premier trimestre. Au sein de l’UE à 28, la France s’est positionnée en tête des ventes sur les trois premiers mois de 2017, devant le Royaume-Uni à 97 970 unités et l’Allemagne à 63 184 unités.

Les utilitaires moyens et lourds en hausse

Pour les plus de 16 t, la progression des ventes en France a aussi été supérieure à la moyenne européenne au premier trimestre (4,8 %), à 5,7 % soit 10 672 unités. Sur le segment des utilitaires moyens et lourds de plus de 3,5 t, la France a également affiché de bons résultats à 12 399 unités, en progression de 5,9 % contre 4,7 % dans l’ensemble de l’UE. Sur ces deux segments, on note toutefois une moindre croissance des ventes dans l’Hexagone en mars : 3,8 % contre 6,1 % au sein de l’Union, pour les plus de 16 t, 3,9 % contre 7,1 % pour les utilitaires moyens et lourds.

Pour les véhicules de transport de personne de plus de 3,5 t, les ventes se sont affichées en baisse en comparaison de mars 2016 : elles ont reculé de 8,6 % en France contre une progression en Europe de 9,1 % ; la baisse a été de 17,9 % au premier trimestre dans l’Hexagone, contre une moyenne européenne de 5,9 %.

Notre brève sur les ventes de VUL en février 2017.

PARTAGER SUR