Véhicules utilitaires légers (VUL) : objectif flottes

Dans un marché automobile marqué par la crise, les véhicules utilitaires légers ont longtemps constitué une heureuse exception, avec une croissance quasiment continue des volumes de ventes sur plusieurs années.

- Magazine N°182
563
Véhicules utilitaires légers (VUL) : objectif flottes

Ce n’est malheureusement plus le cas en 2012 : dans un contexte récessif, les VUL ne sont plus la solution de rechange pour les constructeurs et leurs ventes se sont globalement orientées à la baisse, avec des nuances importantes selon les marques qui ne souffrent pas toutes de la même façon.

Pour conjurer le sort, ces dernières multiplient les nouveautés, seul moyen de se relancer sur un marché déprimé. Parmi celles-ci, le Dokker Van de Dacia mise sur son tarif particulièrement bas pour s’imposer sur le segment des fourgonnettes. Autre piste suivie par les constructeurs : les utilitaires dits « verts », avec des modèles électriques ou GNV essentiellement. Sur ce sujet, le fournituriste Lyreco mène un test intéressant avec quinze utilitaires fonctionnant au GNV et quatre fourgonnettes électriques.

Les utilitaires, ce ne sont pas seulement des véhicules, ce sont aussi des aménagements. Dans ce domaine, l’offre et le choix se veulent très large, avec un triple objectif pour les fournisseurs comme leurs clients : accroître la productivité et renforcer la sécurité des utilisateurs, tout en allégeant le poids
des véhicules.

Sur ce dernier sujet de la sécurité, nous avons d’ailleurs voulu faire un point sur les équipements indispensables dans les utilitaires. Au sein des entreprises et des collectivités que nous avons interrogées, le constat est, on s’en doute, sans réelle surprise : si ces équipements ont un coût, leur absence présente un coût encore bien plus élevé, notamment en termes humains. Votre choix n’en sera donc que plus vite fait.

PARTAGER SUR