Véhicules utilitaires : Un marché toujours plus à la hausse !

Cette année encore, les ventes de véhicules utilitaires en France enregistrent une forte progression.

- Magazine N°122
468

Pour preuve, les immatriculations pour le premier semestre 2006 font déjà état d’une progression de + 4 % ; soit plus de 235 140 véhicules alors que le record de ventes de 2001 se situe en année pleine à 430 000 unités. C’est dire vers quel nouveau sommet s’oriente le marché cette année. Si la progression des ventes d’utilitaires faisait partie des indicateurs de bonne santé économique, nul doute que la France serait championne d’Europe de la croissance. En attendant, elle conserve son titre de premier marché de l’utilitaire en Europe. Ainsi, le segment des utilitaires lourds (de 3 à 5 tonnes de PTAC), qui est le plus important en volume de ventes en France, a enregistré plus de 70 700 immatriculations au cours des six premiers mois (+ 4,6 %). C’est d’ailleurs ce segment de ventes qui fait l’actualité depuis le début de l’année. Et pour cause, pratiquement tous les constructeurs ont renouvelé leurs véhicules sur ce segment au cours de ces derniers mois. En imaginant l’arrivée de ces 10 nouvelles gammes de modèles sur l’un des segments de ventes les plus concurrentiels, on comprend l’effervescence qui a dû saisir les Directions marketing et commerciales des constructeurs tout comme les réseaux de distribution des différentes marques durant ces derniers mois. Mais ce n’est qu’un début. D’ici la fin de l’année, c’est le segment des utilitaires compacts qui devrait connaître le même mouvement de renouvellement de gamme. Le Renault Trafic tout comme l’Opel Vivaro ou le Nissan Cabstar viennent justement d’être remodelés. D’ici la fin de l’année, ce sont les Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo qui subiront un traitement identique.

PARTAGER SUR