Des animations autour du vélo par Cyclable Entreprises

Des animations autour du vélo par Cyclable Entreprises

Populariser le vélo auprès des professionnels, c’est l’objectif de l’enseigne Cyclable Entreprises.

Cooltra loue ses deux-roues à Paris

Cooltra loue ses deux-roues à Paris

Spécialiste de la location de scooters et de motos, Cooltra vient d’ouvrir sa première agence parisienne.

Eccity Motocycles fournira des scooters électriques à la Mairie de Paris

Eccity Motocycles fournira des scooters électriques à la Mairie de Paris

Cette société française a été sélectionnée par la municipalité parisienne pour remplacer progressivement son parc de 400 scooters par des scooters exclusivement électriques. 

Un VAE Peugeot à changement de vitesse automatique

Un VAE Peugeot à changement de vitesse automatique

Une boîte automatique sur un vélo : une évolution logique du vélo électrique, et c’est Peugeot qui le propose avec l’eC01.100.

« Un gain de temps et de productivité  » Alexandra Roudet, groupe Korus

Pour le groupe Korus, spécialiste de l’aménagement des points de vente, le trois-roues demeure la solution la plus efficace pour les trajets parisiens.

Deux-roues : un financement pour une mobilité globale

Avec les deux, trois, voire bientôt quatre-roues, l’offre des loueurs et constructeurs s’élargit pour s’adapter aux besoins spécifiques des entreprises. Pour ces modèles pratiques dans les centres urbains, l’accent est mis avant tout sur la sécurité des conducteurs. Sans négliger non plus la caution écologique apportée par des modèles électriques.

Deux-roues électriques : le courant ne passe pas (encore)

Le marché des deux-roues électriques en reste aux bonnes intentions. On entend parler de « Scootlib’ » à Paris, Toyota a mis en service ses amusants trois-roues iRoad en auto-partage à Grenoble, quelques marques et modèles fleurissent, y compris des motos, mais on attend toujours un modèle miracle.

Scooters trois et quatre-roues : une très forte demande

20 % de progression dans un marché difficile l’an passé : l’incroyable succès du Piaggio MP3 en France est loin de s’essouffler.

Maxi-scooters : pour l’inter et le péri-urbain

Le permis moto en poche, en version normale ou dans sa nouvelle déclinaison pour transmission automatique, voici l’accès au monde des maxi-scooters.

Scooters de moins de 125 cm3 : un très large choix

Voici le cœur du marché avec des modèles accessibles aux titulaires du permis B (après avoir suivi une formation de 7 heures) et capables de parcourir des distances un peu plus grandes, y compris sur voies rapides.

Scooters de moins de 50 cm3 : des modèles très urbains

En entrée de gamme, les scooters de 50 cm3 suffisent pour les déplacements urbains ou sur un site fermé. Limités à 45 km/h, ces cyclomoteurs n’ont rien de lymphatique à l’accélération.

Deux et trois-roues : une réponse à chaque besoin

Deux et trois-roues : une réponse à chaque besoin

Scooters, maxi-scooters, trois-roues mais aussi quatre-roues, sans oublier les déclinaisons électriques : l’offre de deux-roues répond à un grand nombre de besoins professionnels, sans oublier de mettre l’accent sur la sécurité. Le point sur une gamme pléthorique, avec en complément un article sur l’offre de financement de ces modèles.

Scooters électriques : l’offre se construit

Scooters électriques : l’offre se construit

Pionnier du scooter électrique, mais en grande difficulté financière, l’américain Vectrix a fermé boutique en début d’année. L’avenir dira ce qu’il adviendra du projet de scooter électrique avec Smart.

Trois-roues : la stabilité avant tout

Trois-roues : la stabilité avant tout

Un phénomène unique : le marché français est le seul au monde où les trois-roues connaissent un tel succès.

Maxi-scooters : la puissance supérieure

Maxi-scooters : la puissance supérieure

Avec le permis moto en poche, la catégorie des maxi-scooters – plus de 125 cm3 – ouvre des horizons plus vastes avec une capacité routière bien supérieure.

Motos : illustration par l’exemple

Motos : illustration par l’exemple

Impossible ici de faire un tour d’horizon de l’immense offre en motos sur le marché.

Scooters de 125 cm3 : les rois des deux-roues

Les scooters de 125 cm3 constituent la catégorie star mais leur accès demeure conditionné à une formation de 7 heures.

Conduite : 7 heures de formation obligatoires

À moins de justifier d’une expérience récente de conduite de deux-roues, il faudra passer par la formation de 7 heures pour accéder au guidon d’une 125 ou d’un trois-roues.

Scooters de 50 cm3 : un large choix de modèles

Scooters de 50 cm3 : un large choix de modèles

Sans permis pour les conducteurs nés avant 1988 (les plus jeunes devront passer le permis AM – anciennement le BSR), les scooters de moins de 50 cm3 se cantonnent à un usage urbain strict avec leur limitation à 45 km/h mais ils offrent une conduite facile grâce à leur poids plume.

Deux et trois-roues : l’autre véhicule de fonction

Deux et trois-roues : l’autre véhicule de fonction

Économiques et pratiques dans le trafic, les deux et trois-roues militent pour une mobilité efficace, tant pour des usages de service que de fonction. Trajet quotidien, rendez-vous en ville ou intervention chez les clients, transport de petits objets ou livraison rapide : une multitude d’utilisations est possible. Tour d’horizon d’un marché riche et varié.

Scooters, motos, trois-roues : des modèles électriques et atypiques

Scooters, motos, trois-roues : des modèles électriques et atypiques

Gyropodes, vélos à assistance électrique, deux-roues, trois-roues ou encore scooters et motos : les motorisations électriques (et hybrides) s’étendent, au-delà de l’automobile, à un très large panel de véhicules. Décryptage des forces en présence sur un marché qui demeure encore très jeune, du côté des constructeurs mais également des clients.

Scooters électriques : un marché en devenir

Les scooters électriques se divisent en deux catégories, les équivalents 50 cm3, soit une large majorité des ventes, et les équivalents 125 cm3, plus marginaux en termes d’offre et de ventes. Un bon millier seulement de scooters électriques ont trouvé preneur en France l’an passé. Un résultat timide, à l’image d’une offre produits encore particulièrement limitée.

Deux-roues, trois-roues : le marché des flottes se structure

Deux-roues, trois-roues : le marché des flottes se structure

Depuis le premier article de Flottes Automobiles sur le thème des deux-roues (voir notre n° 168), les fabricants et importateurs n’ont cessé de structurer leur offre à destination des entreprises. Et bien qu’il ne s’agisse toujours que d’un petit marché comparé à celui des voitures et des utilitaires, la demande poursuit sa croissance, lente mais régulière.

Un marché des entreprises encore balbutiant

Un marché des entreprises encore balbutiant

Motos, scooters ou cyclos, les deux-roues sont bel et bien présents au sein des flottes, même si leur place reste encore difficile à cerner. Pourtant, ils s’adressent à une clientèle de plus en plus large et diversifiée, à la recherche de véhicules de fonction plus maniables et plus simples à garer, avec en outre une offre hybride et électrique.
Déclinaisons électriques et hybrides : décollage en cours

Déclinaisons électriques et hybrides : décollage en cours

À l’image de ce qui se passe sur le marché automobile, le secteur des deux-roues voit arriver de nombreuses déclinaisons hybrides et électriques.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.