Véhicules premium : segment SUV

Crossovers et classe premium font décidément bon ménage, à en croire le dynamisme du marché.

Véhicules premium : Segment M (routières)

Sur ce segment M, les constructeurs allemands donnent leur pleine mesure, face à une concurrence qui peine à s’imposer.

Véhicules premium : segment C (berlines, breaks, monospaces)

Premier constructeur à lancer une berline compacte premium en 1996 avec son A3, Audi en récolte encore les fruits aujourd’hui.

Véhicules premium : segments A et B (mini-citadines, citadines, minispaces)

Longtemps, le segment des petites citadines a correspondu au minimum automobile : des modèles dépouillés et sans caractère à prix discount. La donne a changé et l’on assiste aujourd’hui à une montée en gamme sans précédent de l’offre. Une tendance soutenue par le succès des Mini et Fiat 500. Propriété de BMW, la marque anglaise va lancer en mars prochain la troisième génération de la Mini "moderne".

Gammes sociétés, business et utilitaires : l’offre 2014 au grand complet

Flottes Expert – Gammes sociétés, business et utilitaires : l’offre 2014 au grand complet

Alors que les ventes automobiles aux particuliers restent incertaines, les ventes aux entreprises constituent un débouché stable.

Nouveaux modèles : quoi de neuf en 2014 ?

Nouveaux modèles : quoi de neuf en 2014 ?

Quels modèles rejoindront les flottes des entreprises en 2014 ?

Nouveaux modèles 2014 : segment SUV

Une nouvelle donne pour 2014. Du côté des SUV, les modèles vont se bousculer. En dehors des nouveaux crossovers urbains (voir le segment B), il y a foule.

Nouveaux modèles 2014 : segments D et H (familiales, grandes routières et luxe)

Le haut de gamme change en douceur. Parmi les entrées en commercialisation, celle en mars de la nouvelle Classe C sera certainement la plus remarquée.

Nouveaux modèles 2014 : segment C (compactes)

Des nouveautés attendues en 2014 Au cours des quinze derniers mois, nous avons assisté au renouvellement de la Golf, référence européenne du segment, puis...

Nouveaux modèles 2014 : segment B (polyvalentes)

De nombreux restylages, quelques nouveautés Peu de nouveautés à attendre parmi les ténors de la catégorie : les Renault Clio et Peugeot 208 ont...

Nouveaux modèles 2014 : segment A (citadines)

Le diesel fait place à l’essence et à l’électrique Débutons notre inventaire par un feu d’artifices de nouveautés et de grands bouleversements en ...
Breaks : une offre grand format

Breaks : une offre grand format

Le break est le partenaire idéal du monde du travail. Cantonné par le passé au seul rôle d’utilitaire, il existe aujourd’hui dans toutes les tailles, dans tous les styles et à tous les prix.

Breaks : segment H (grandes routières)

Prestige et contenance ! Dans le segment H, la qualité prime sur la quantité. Parmi cette offre limitée, le premium allemand est fortement représenté.

Mazda 6 Wagon : un break innovant

Mazda 6 Wagon : un break innovant

Ce n’est pas faire offense à Mazda de dire que la marque souffre en France d’un déficit d’image, sinon de notoriété.

Breaks : Segment D (familiales)

Breaks : Segment D (familiales)

Photo de gauche : longue de 4,62 m, la BMW Série 3 Touring propose un coffre de 495 jusqu'à 1 500 l. La version 320d EfficientDynamics Edition de 163 ch émet 112 g de CO2 pour un tarif à partir de 38 000 euros.

Kia Cee’d SW : une approche raisonnée

Kia Cee’d SW : une approche raisonnée

Adepte des prix doux et des garanties longue durée (pas moins de 7 ans), Kia doit aussi convaincre par ses prestations.

Breaks : Segment C (compactes)

Breaks : Segment C (compactes)

Photo de gauche : Du côté des émissions de CO2, la Focus SW de Ford compte parmi les meilleurs scores de sa catégorie, avec un 1.6 TDCi 105 ch ECOnetic à 88 g de CO2, pour un tarif à partir de 23650 euros.

Breaks : Segment B (polyvalentes)

Un choix limité, mais de qualité ! Inutile de chercher un break en segment A, vous n’en trouverez pas. Afin de mettre en avant leur talent, les citadines explorent d’autres voies que ce principe de carrosserie.

Diesels à moins de 100 g : la sobriété gagne du terrain

Diesels à moins de 100 g : la sobriété gagne du terrain

Pas plus de 3,8 l/100 km, c’est ce qu’il faut officiellement consommer pour être admissible dans le club des diesels émettant moins de 100 g/km de CO2.
Un club où les adhérents sont de plus en nombreux d’année en année, mais où les progrès se font désormais plus difficiles à accomplir pour ceux qui comptaient déjà parmi les membres les plus actifs.

Diesels à moins de 100 g : Segment D (familiales), l’hybride mais pas seulement

Le statut de véhicule familial implique des dimensions et un poids ne facilitant pas la tâche et passer sous les 100 g de CO2 demeure un Everest pour beaucoup. Rares sont les voitures à y parvenir. La voie de l’hybridation se présente comme une solution et PSA est passé à l’acte l’an dernier, en combinant un 2.0 HDi et un moteur électrique pour une puissance cumulée de 200 ch.

Volkswagen Golf BlueMotion : 85 g, record à battre !

Volkswagen Golf BlueMotion : 85 g, record à battre !

En se contentant officiellement de 3,2 l/100 km, la dernière mouture de la Golf BlueMotion établit un nouveau record. Mais la performance ne s’arrête pas là. Aujourd’hui, il n’est plus question de renoncer aux équipements de confort, ni d’effectuer des concessions sur l’agrément de conduite pour parvenir à un tel résultat.

Diesels à moins de 100 g : Segment C (compactes), les leaders montrent la route

Diesels à moins de 100 g : Segment C (compactes), les leaders montrent la...

Avec le segment C, notre critère d’admission donne un sacré coup de frein à la réussite des candidats. La bonne volonté ne suffit pas toujours et il faut souvent aller chercher dans les écolabels les ultimes économies de carburant pour passer sous la barre des 100 g.

Diesels à moins de 100 g : Segment B (polyvalentes), l’embarras du choix

On a coutume de dire qu’abondance de biens ne nuit pas. Cela tombe bien, le segment B regorge de propositions à moins de 100 g de CO2. Débutons l’inventaire par les constructeurs français qui livrent ici une belle démonstration de leur savoir-faire dans le domaine des petits moteurs diesels.

Lexus fait le pari de l’hybride

Lexus fait le pari de l’hybride

Chez le japonais Lexus, il est très largement question d’hybride avec le LF-NX, un concept-car au style audacieux annonçant un futur SUV d’un format inférieur à celui du RX.

Volkswagen à l’assaut de l’électrique avec l’e-up!

Volkswagen à l’assaut de l’électrique avec l’e-up!

Chez l’allemand Volkswagen, l’e-up! se positionne comme le premier modèle 100 % électrique à tenter sa chance sur le marché au prix de 18 950 euros, déduction faite des 7 000 euros de bonus.

Haut de gamme et luxe : la carte de la sobriété

Haut de gamme et luxe : la carte de la sobriété

On a coutume de dire que le luxe ne connaît pas la crise. À en croire les catalogues des spécialistes du premium, c’est bel et bien une réalité.

Les SUV de luxe : des géants au régime sec

Les SUV de luxe : des géants au régime sec

Longtemps décriés pour leur boulimie, les grands SUV connaissent un retour en grâce en contrepartie d’efforts en termes de consommation et d’émissions.

Les berlines H2 : toujours plus vertueuses

Les berlines H2 : toujours plus vertueuses

Avec celles que l’on appelle communément les voitures de luxe, les prestations montent d’un cran. Là encore, la réduction des émissions se positionne au centre des préoccupations.

Les berlines H1 : l’Allemagne domine !

Les grandes routières demeurent une spécialité d’outre-Rhin, mais le plus surprenant réside dans leur sobriété en carburant, avec des émissions de CO2 en constante diminution.

Véhicules premium 2013 : segment SUV

Véhicules premium 2013 : segment SUV

Ces dernières années, l’univers du premium s’est enrichi avec l’arrivée massive des SUV et autres crossovers. Alternatives aux berlines, breaks et autres monospaces, ces modèles surélevés séduisent de plus en plus les entreprises. Et pour cause : toujours plus compacts et polyvalents, souvent proposés en version deux roues motrices, ils affichent des prestations énergétiques acceptables au regard de la TVS et du bonus/malus. De fait, une Mini Countryman D, un Range Rover Evoque ou une BMW X1 ne coûtent guère plus cher que certaines berlines du segment M.

Véhicules premium 2013 : segment M (routières)

Véhicules premium 2013 : segment M (routières)

À mesure que l’on monte en gamme vers des véhicules plus statutaires, les allemands démontrent à nouveau leur implacable supériorité. C’est précisément à partir du segment M qu’ils excellent et donnent leur pleine mesure.

Véhicules premium 2013 : segment C (berlines, breaks, monospaces)

Véhicules premium 2013 : segment C (berlines, breaks, monospaces)

Si les français ou les italiens parviennent à s’imposer sur le segment des citadines premium, les allemands reprennent leurs droits dès le niveau supérieur. BMW, Mercedes et Audi ont chacun renouvelé leur modèle compact l’an dernier. À commencer par la nouvelle Audi A3 proposée en 3 ou 5 portes Sportback. Un modèle emblématique puisque c’est l’A3 première du nom qui a lancé la mode des berlines compactes premium à la fin des années 90, avec le succès qu’on lui connaît.

Véhicules premium 2013 : segments A et B (mini-citadines, citadines, minispaces)

Véhicules premium 2013 : segments A et B (mini-citadines, citadines, minispaces)

Jamais les citadines n’ont été aussi chics et sophistiquées. Cette tendance à la « gentrification » par le bas vient d’une demande forte de la clientèle, flottes et particuliers confondus, pour des modèles plus petits, moins énergivores, mais avec une valeur ajoutée. Le principe consiste à compenser une plus petite taille par des prestations haut de gamme, dignes du segment supérieur.
Véhicules premium : le haut de gamme alternatif

Véhicules premium : le haut de gamme alternatif

Citadines, compactes, berlines mais aussi crossovers : à grands coups de marketing, l’offre premium ne cesse de se diversifier chez les constructeurs et fait les yeux doux aux entreprises et à leurs collaborateurs. Si les allemands dominent encore largement ce marché, d’autres acteurs savent s’imposer avec des modèles parfois plus originaux et audacieux.

Jean-Pierre Tran

« Agrément en hausse et émissions en baisse » : Jean-Pierre Tran, Orangina Schweppes France

La Peugeot 3008 HYBrid4 a intégré le parc d’Orangina Schweppes France l’été dernier. Avec pour atouts l’avantage fiscal, mais aussi le confort et l’agrément pour les collaborateurs.

Véhicules hybrides : Segment 4×4 (crossovers, SUV)

Souvent accusés d’être porteurs de tous les maux de la planète, les 4x4 et leurs dérivés SUV peuvent aussi se montrer vertueux, par le biais de l’hybridation.

"Nos collaborateurs ont très bien accueilli les hybrides" : Baudouin de Mégille, Veolia Environnement Gestion Automobile

« Nos collaborateurs ont très bien accueilli les hybrides » : Baudouin de Mégille, Veolia Environnement...

Baudouin de Mégille est le directeur de Veolia Environnement Gestion Automobile.

Veolia Environnement a notamment opté pour les DS5 HYbrid4, les diesels hybrides de Citroën, avec un très bon accueil en interne au sein du groupe et un premier bilan positif.

Véhicules hybrides : Segments D et H (familiales, haut de gamme)

Au-delà de 4,50 m, l’offre s’étoffe nettement. La conversion à l’hybride s’accommode bien des grands formats : le gain obtenu en consommation peut s’y révéler spectaculaire et le surcoût lié à la transformation plus facilement amortissable.

Véhicules hybrides : Segment C (berlines, breaks, monospaces)

Véhicules hybrides : Segment C (berlines, breaks, monospaces)

Si General Motors n’avait pas limité la longueur de la Chevrolet Volt et de sa jumelle l’Opel Ampera à 4,50 m, le segment C serait apparu comme la chasse gardée des constructeurs japonais. D’ailleurs, c’est presque vrai dans les faits.

Véhicules hybrides : Segments A et B (mini-citadines, citadines, minispaces)

Véhicules hybrides : Segments A et B (mini-citadines, citadines, minispaces)

Pas la peine de chercher, qu’elle soit essence ou diesel, l’hybridation est tout simplement absente du segment A. En matière de petites citadines, constructeurs et surtout collectivités préfèrent miser sur l’électrique pour éradiquer la pollution des centres-villes. Et ce à juste titre. Politique gouvernementale oblige, les bornes de recharge devraient rapidement proliférer dans les grandes agglomérations. Alors, pourquoi se compliquer la vie ?

Diesels à moins de 100 g : une offre large de modèles

Diesels à moins de 100 g : une offre large de modèles

Si l’offre de véhicules diesel à moins de 100 g/km de CO2 devient la norme sur le segment des grandes citadines et celui des...
Packs business : une réponse pour chaque cas

Packs business : une réponse pour chaque cas

Réservée aux sociétés, l’offre « Business » des constructeurs connaît un succès croissant grâce aux excellentes valeurs résiduelles qu’elle garantit aux acheteurs.

Packs business : segment C (berlines, breaks, monospaces)

Packs business : segment C (berlines, breaks, monospaces)

Ce segment constitue le « gras » du marché pour les constructeurs, pas forcément le plus rémunérateur mais les volumes y deviennent conséquents. Les français y règnent en maîtres grâce à leurs compactes classiques complétées par les déclinaisons en breaks, monospaces courts et longs, ainsi que les cross-overs.

Packs business : segment B (citadines et minispaces)

Packs business : segment B (citadines et minispaces)

Souvenez-vous de Renault qui fut le premier, il y a une dizaine d’années, à proposer des finitions spécifiques pour les entreprises, aux côtés des versions VS à TVA récupérable ; des finitions qui ont imposé, au fil du temps, l’appellation « Business ».

Packs business : segment H (berlines de luxe)

Packs business : segment H (berlines de luxe)

Domaine quasi exclusif des constructeurs allemands premium, à l’exception de Citroën et Volvo, le segment de la berline de luxe n’avait pas, jusqu’à une date récente, la nécessité de décliner les modèles dans des versions spécifiques pour les entreprises.

Packs business : segment D (routières et SUV)

Packs business : segment D (routières et SUV)

Ce segment s’enrichit régulièrement de nouveaux modèles déclinés en version Business, les niveaux d’émissions devenant séduisants pour une détention en entreprise.

Salon de Genève 2012 : les constructeurs misent sur le downsizing

Salon de Genève 2012 : les constructeurs misent sur le downsizing

La tendance esquissée depuis deux bonnes années s’est confirmée à Genève début mars : tous les constructeurs réduisent la cylindrée des moteurs, la taille et le poids des nouveaux modèles, mais sans diminuer la puissance. Objectif : toujours baisser le CO2 sans compromis sur les performances, les prestations et le contenu technologique. Visite guidée.

Une Yaris hybride à 79 g

Une Yaris hybride à 79 g

Toyota a débarqué en force à Genève avec des concept-cars

Nissan avance son Invitation

Nissan avance son Invitation

Dans l’Alliance Renault-Nissan, il faut citer, du côté de Nissan,

BMW présente sa Série 6 Gran Coupé

BMW présente sa Série 6 Gran Coupé

BMW n’avait qu’une seule révélation majeure,

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.