Véhiposte : les recettes pour optimiser les VR

Véhiposte finance, gère et revend les véhicules de La Poste. Chaque année, cette filiale du groupe postal écoule 8 000 à 12 000 VP et VUL, et 4 000 à 5 000 deux-roues sur le marché du véhicule d’occasion. Directeur de l’exploitation et des ventes de véhicules d’occasion, Patrick Grondin lève le voile sur les pratiques qui lui permettent de valoriser ses VO.

- Magazine N°233
3351
Flotte Véhiposte VR
À la tête de 12 000 modèles électriques, principalement des VUL de type Kangoo Z.E, Véhiposte commence à revendre ces véhicules, avec des résultats satisfaisants mais des volumes encore trop faibles pour en tirer un enseignement.

Si les grandes entreprises ont toutes ou presque opté pour la LLD, La Poste a créé une organisation spécifique pour le financement, la gestion et la revente de ses véhicules. Baptisée Véhiposte, cette structure pilote la plus grande flotte française, soit plus de 53 000 VP et VUL et près de 10 000 scooters. Fort de cette expérience, Véhiposte commercialise aujourd’hui ses services auprès de toutes les entreprises.

« L’équilibre économique d’un véhicule se fait à la revente, explique Patrick Grondin, directeur de l’exploitation et des ventes de VO. C’est sur le VO que se perd la plus grande partie de l’argent investi. » C’est pourquoi Véhiposte...