Des vélos cargos pour Rakor Plomberie

À Lyon, Benoît Quettier, à la tête de Rakor Plomberie, a opté pour des vélos électriques afin de s’adapter aux contraintes de circulation.
- Magazine Hors-série n°25
710
Benoit-Quettier-Rakor-plomberie
Benoît Quettier

Au lancement de son activité d’artisan plombier Rakor Plomberie, en 2015, Benoît Quettier a retenu un vélo triporteur électrique Free Gone de Kleuster, un constructeur local, avec 2 m3 de volume de chargement. Avec le développement de l’activité, il a fait entrer en parc des vélos cargos et des monogires, soit des roues uniques avec des repose-pied de chaque côté. La flotte compte aujourd’hui quatre vélos cargos, un triporteur et deux monogires. « Un vélo-cargo coûte de 6 000 à 7000 euros HT auxquels s’ajoutent 250 euros mensuels d’entretien. Les coûts d’un triporteur sont plus élevés : de l’ordre de 15 000 à 20 000 euros pour des modèles...