Véhicules d’entreprise : un mois d’août 2018 actif

Selon le baromètre mensuel de l’Observatoire des véhicules d’entreprise (OVE), les ventes ont progressé de 20,1 % en août 2018 comparé à août 2017, à 53 7256 unités VP et VUL. Si bien que le marché est en croissance de 6,2 % depuis le début de l’année.

874
ventes vehicules entreprise
(c) welcomia / 123RF

En août 2018, ce sont 34 127 véhicules particuliers et 19 598 VUL qui ont été mis à la route en France, soit respectivement une hausse de 28,9 % et 7,3 % par rapport à août 2017. Au total, sur les huit premiers mois de l’année, l’OVE a comptabilisé 319 438 immatriculations de VP, soit + 8,5 % comparé à la même période en 2017, et 220 328 immatriculations de VU (+ 2,9 %).

La part de marché de l’essence atteint 15,2 %

Sans surprise, les ventes de véhicules essence ont progressé de 43,7 % par rapport à l’année dernière, à 82 063 unités dont 74 308 VP (+ 41,5 %) et 7 755 VUL (+ 69,1 %). La part de marché de l’essence s’est ainsi établie fin août à 15,2 %, soit près de 3,7 points de plus que l’année dernière.

En parallèle, les ventes de diesel se sont légèrement repliées de 0,3 % à 431 004 unités. « Pour la première fois, sa part de marché passe sous la barre des 80 % (à 79,9 %) », précise l’OVE. Ce repli est surtout dû à la baisse des ventes de VP diesel (223 351 unités, – 1,5 %) ; celles de VUL ont au contraire affiché une légère hausse (207 653 unités, + 1 %).

Ce déclin a également profité aux motorisations alternatives. 9 223 véhicules électriques ont été immatriculés depuis le début de l’année (+ 32,8 %), dont 5 176 VP (+ 34,2 %) et 4 067 VUL (+ 31,1 %). Du côté des hybrides, 16 439 unités ont été vendues (+ 44 %), dont 4 646 hybrides rechargeables (+ 51,5 %). La part de marché de l’électrique atteint ainsi 1,7 % et celle de l’hybride 3 %.

PARTAGER SUR