Véhicules d’entreprise : le marché reste en hausse en juillet 2018

Selon le baromètre de l’Observatoire du véhicule d’entreprise (OVE), 486 041 VP et VUL ont été mis à la route sur les sept premiers mois de l’année, soit une hausse de 4,8 % par rapport à 2017.

1143
ventes vehicules entreprise
(c) welcomia / 123RF

Les ventes aux entreprises se sont bien portées au mois de juillet 2018 : 68 166 unités ont été immatriculées, soit + 12,9 % comparé à juillet 2017. Parmi ces ventes, l’OVE a comptabilisé 41 424 VP (+ 16,9 %) et 26 742 VUL (+ 5,8 %).

Le marché reste donc orienté à la hausse sur les sept premiers mois de l’année : 285 311 VP et 200 730 VUL ont été mis à la route, soit respectivement + 6,5 % et + 2,5 % par rapport à la même période en 2017. Au total, 486 041 unités ont ainsi été immatriculées, soit une hausse de 4,8 % comparé à 2017. « Pour rappel, le marché était en léger repli de – 0,1 % en 2017 sur la même période », précise l’OVE.

Essence : une part de marché de 22,8 %

Côté motorisations, la tendance se confirme : « La recomposition du mix-énergétique au sein des flottes d’entreprise se poursuit au profit de l’essence et de l’électrique, tous deux en hausse de + 37,3 % (VP+VUL) », note l’OVE. 72 084 véhicules essence et 8 443 électriques ont été immatriculés depuis le début de l’année ; tandis que le diesel « affiche un petit déclin de – 1,1 % à 390 133 unités » indique l’OVE. La part de marché du diesel s’établit ainsi à 80,3 % sur les sept premiers mois de 2018, soit – 4,8 points par rapport à 2017, contre 22,8 % pour l’essence et 1,7 % pour l’électrique.

PARTAGER SUR